LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Financement public des partis politiques au second semestre 2021 : La Fcbe a reçu 129 millions de FCfa

0 4

129 millions de FCfa. C’est le montant perçu par la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) dans le cadre du financement public des partis politiques au second semestre de l’année en cours. L’annonce a été faite par le trésorier général du parti, Abdoul Brisso Abdel-Aziz, sur l’émission “90 minutes pour convaincre” hier dimanche 19 décembre 2021. « Le parti Fcbe a reçu 129 millions de FCfa. On avait déjà reçu une première tranche de 129 millions. Ce qui tourne autour de 258 millions de francs Cfa sur les 3 milliards de francs Cfa. La répartition de ce financement public tient compte du nombre de députés et du nombre de conseillers que nous avons. Le parti Fcbe n’ayant pas participé aux élections législatives de 2019, n’a pas de député. Nous avons participé aux élections communales de 2020 où nous avons eu 261 conseillers. Donc, la cagnotte de 3 milliards de francs Cfa est partagée en tenant compte des députés et des conseillers. La partie qui concerne les députés, la Fcbe n’a rien eu. S’agisant des conseillers, nous avons 1817 sur le plan national. La Fcbe n’en a que 261. L’autre part revient encore aux autres partis qui ont le plus grand nombre de conseillers. Du coup, dans les trois milliards de francs Cfa, le parti Fcbe s’en sort avec 258 millions de francs Cfa et les autres se sont partagés le reste », a-t-il fait remarquer. A la question de savoir ce à quoi vont servir les fonds de cette deuxième tranche, il dira que la loi est claire là-dessus. « Il y a des lignes qu’il faut financer par rapport à ces fonds-là. Il s’agit de la formation des militants à la base, de la citoyenneté, des remembrements des structures, de la mise en place des structures à la base, de l’investissement pour les bureaux des départements et des questions relatives au développement du parti », a-t-il déclaré.

L.A 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite