LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Fin de formation de militaires, policiers et forestiers : 1100 recrues pour relever le défi de l’insécurité

0

Après cinq mois de formation au centre de formation militaire (Cfm) de Bembéréké  où ils ont reçu les fondamentaux de l’art militaire à travers plusieurs modules, 1100 soldats dont 98 femmes viennent de renforcer depuis le vendredi 11 juin 2021, l’effectif des forces armées. Au nombre de ces jeunes recrues, on compte 500 soldats dont 51 filles pour les Forces armées béninoises (Fab), 500 également du côté de la Police Républicaine et 100 pour les eaux, forêts et chasse.  Devant l’assistance, les nouveaux soldats ont reçu leurs fourragères, symbole de dévouement, de patriotisme. A l’occasion de la présentation du drapeau, le ministre chargé de la Défense nationale,  Alain FortunetNouatin, a aussi fait remarquer le caractère impartial et crédible de ce recrutement. «  Il n’y a pas eu de parrainage dira-t-il. C’est des gens volontaires qui se sont donnés les moyens pour être là aujourd’hui et ont reçus une formation de qualité «, a-t-il ajouté. Insistant  sur la discipline et l’abnégation  qui doit désormais les caractériser,   le ministre a la vision du Président Patrice Talon qui voudrait une Armée bien formée.  Pour   sa part, le   ministre de l’Intérieur,  Alassane Seidou s’est dit heureux de ces nouvelles recrues. D’ailleurs, il  compte sur eux   pour relever les défis de l’insécurité. L’État, selon lui, leur donnera tous les moyens nécessaires pour réussir. Avant de les inviter à   être une Police responsable, intégrée et dévouée pour la population, il a promis que l’Etat mettra tout à leur disposition pour réussir leur mission. Principal formateur, le Commandant du Cfmb, Sylvain MahousséMèdeto   les a surtout invités au professionnalisme. « Votre carrière dans les forces de défense dépendra de vous et de vous seul. Si vous la déroulée en professionnel, respectueux des lois de la République, votre avenir sous les drapeaux sera radieux », a-t-il   ajouté.

Source: gouv.bj

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite