LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Fédération des associations de personnes handicapées au Bénin : Les professionnels des médias outillés sur les notions de handicap et d’inclusion

0 1


La Fédération des associations de personnes handicapées du Bénin (Faphb) a échangé avec les professionnels des médias sur les notions de handicap et d’inclusion. L’atelier qui s’est déroulé le vendredi 24 décembre 2021, a eu pour cadre le siège de la Fédération à Cotonou.
Outiller les professionnels des médias sur les notions liées au handicap et à l’inclusion pour une utilisation plus appropriée sur les ondes et dans les journaux. C’est l’objectif visé par cet atelier organisé par la Fédération des associations de personnes handicapées au Bénin (Faphb) à l’endroit des professionnels des médias. Selon le président de la Fédération, Nassirou Domingo, le choix des professionnels des médias pour cette formation se justifie par le fait que ces différentes notions sont mal utilisées par ces derniers sur les ondes et dans les journaux. « Cet atelier a été organisé parce qu’on se dit que vous êtes les hommes des médias. C’est ce que vous dites que la population entend. On a remarqué que la thématique du handicap est diversement utilisée, surtout par les journalistes et même en notre sein, nous n’arrivons pas toujours à nous entendre sur ces thématiques. Et comme il y a déjà une convention, une loi qui donne de précision sur la thématique, on s’est dit que le mieux, c’est de vous convier à cet atelier pour que nous puissions discuter ensemble du handicap et vous donner une certaine connaissance de ce qu’est le handicap. Nous vous prenons comme nos apôtres », a-t-il expliqué. Ils sont plus d’une vingtaine de journalistes à prendre part à cette formation. Les échanges ont porté, entre autres, sur les notions de personnes handicapées, d’intégration, d’inclusion, de vulnérabilité et de communication inclusive. A ces communications s’ajoutent les différentes lois et textes sur les personnes handicapées, les différents modèles du handicap, les déficiences, les différentes barrières etc.» Au terme de l’atelier, les professionnels des médias sont repartis aguerris. Le président de la Fédération s’est réjoui de ce que l’objectif visé soit atteint. Convaincu que les questions liées aux personnes handicapées ne seront plus banalisées dans les médias, Abdel Rahman Ouorou Barè, facilitateur, a corroboré les propos de Nassirou Domingo et s’est montré confiant du rôle que joueront désormais les journalistes. Comme recommandation, il invite les médias à faire des concepts d’intégration et d’inclusion, leur cheval de bataille.

L. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite