LE MATINAL
Généralités

Douanes, port et commerce extérieurs: Des  mesures au profit des importateurs et exportateurs

Le gouvernement du Bénin est préoccupé par l’amélioration du climat des affaires. C’est pourquoi de nouvelles réformes sont introduites pour booster chaque secteur de l’économie nationale. Jeudi 5 mars 2020, ce sont les nouvelles mesures  pour faciliter l’importation et l’exportation qui ont été exposées aux représentants du secteur privé à Cotonou.

« Que le Port de Cotonou devienne le meilleur de la sous-région ». C’est entre-autres objectifs poursuivis par les nouvelles réformes introduites dans le secteur du commerce extérieur  béninois. Ces  nouvelles procédures  sont destinées à impacter positivement les procédures d’importation et d’exportation de marchandises. «Les choses changent »,  a déclaré le ministre de l’Economie et des finances,  Romuald  Wadagni qui s’est réjoui qu’avec les réformes au niveau de la Police républicaine depuis 2017 notamment, qu’il n’y ait plus de faux frais et autres handicaps qui entachent la rapidité des importations et exportations. Cependant, le ministre s’est dit à accompagner les producteurs qui se mettent à la transformation des produits. Il est inadmissible, a –t-il déclaré, qu’un dans un pays comme le Bénin, on en soit toujours à importer, par exemple, bougies et savon, alors que les conditions soient en place pour les produire localement. Au titre des nouvelles procédures, on peut citer :la dématérialisation des procédures de dédouanement à travers la mise en place d’un portail électronique www.guce.bj pour toutes les formalités de commerce extérieur ;  l’optimisation de la gestion des risques avec la mise en place d’un programme de sélectivité à un taux de 10% ; la  généralisation de la migration vers le Sydonia  world (Système Informatique mondial des douanes) pour toutes les unités de douane ;la  mise en place d’un programme des Opérateurs économique agréés (100% de célérité pour les adhérents), et le paiement électronique des certificats, licence et permis via Mobile money. Mieux, en plus de la dynamisation du site web du PAC,  un numéro vert est ouvert aux acteurs du secteur privé pour toutes leurs préoccupations liées aux activités portuaires.

LIRE ASSI :  Afrique de l'Ouest: Un virus décime les cacaoyers

 

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

CORONAVIRUS : LES PAYS-BAS CONTRE LE CONFINEMENT

LA REDACTION

Elections communales et municipales 2020 : La Céna échange sur la constitution des dossiers avec les partis

LA REDACTION

Présidentielle du 11 avril : Le duo Talon-Talata investi le 6 mars prochain

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils