LE MATINAL
Actualités

DOSSIER FNM : KOMI KOUTCHÉ CONDAMNÉ A 20 ANS DE PRISON PAR LA CRIET

Ils n’y sont pas allés de main morte, les juges de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) : 20 ans de prison et une amende de 100 millions de francs. C’est ce qu’a écopé l’ancien ministre de l’Economie et des finances, Komi Koutché, jugé par contumace, vendredi 3 mars 2020. Si d’autres prévenus du dossier comme Sidi Ali et Vincent Michodjehoun, ont été purement acquittés, les co-accusés Edenakpo Babanonla et Koundé Yves, ont été condamnés chacun à 10 ans de prison chacun et 100 millions de francs. Par contre, 20 milliards de dommages intérêts sont à payer par les accusés. Cette condamnation est un camouflet pour les conseils de l’ex-argentier qui, durant toute la semaine, ont tenté devant un consortium d’organisations européennes et américaines de défense des droits de l’homme, de démontrer l’innocence de leur client.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Gestion sociale des effets du Covid-19 : 55 000 artisans dédommagés

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Joseph Djogbénou sur l’importance du dialogue entre la Cour constitutionnelle et la Ccja : « La clé pour de meilleures décisions de justice »

LA REDACTION

Bepc 2020 dans le Zou : 13.043 candidats composent dans des conditions sanitaires appropriées

LA REDACTION

PROPOS DU PRÉSIDENT LOUIS VLAVONOU SUR LE CORONAVIRUS

LA REDACTION

1 comment

HOUESSOU J-M Gbénou avril 4, 2020 at 11:12

Le Bénin est désormais un pays de droits, finies les pagailles

Reply

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils