LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Dieudonné Katakoula, journaliste : « Que le championnat reprenne de plus belle ! »

0 27

« Le Bénin éliminé, je crois que c’est regrettable parce que dans ce groupe, on avait toutes les cartes en main pour pouvoir nous qualifier. Mais je pense que le gros faux pas c’est le match contre la Rdc à domicile où au lieu de gagner, le Bénin a fait match nul. Je crois que c’est le faux pas qu’on a fait. Et ce faux pas rejoint ce qu’on a fait face au Nigéria en dernière journée où on tenait notre qualification à un (01) partout mais dans les dernières secondes, nous avons pris ce but. Mais déjà, il faut se féliciter de ce que le Bénin n’est plus aujourd’hui une équipe où lorsqu’elle est dans une poule de qualification, que les leaders du groupe se disent voilà, c’est l’équipe  avec laquelle, il faut prendre le maximum de points, même si la Rdc l’a fait. Le Bénin n’est plus cette équipe aujourd’hui qui va quelque part où les gens se disent, c’est plié d’avance, non. Face au Bénin, on joue. Face au Bénin, on se prépare. Nous avons eu nos quarts de finale de la dernière Can. C’est déjà bien pour nous. Ce que je peux demander, c’est qu’il faut que maintenant, avec l’organisation qui se met en place au pays, les stades qui sont construits, que le championnat reprenne de plus belle ! Que les écoles de formation redoublent d’ardeur dans la détection des talents et aussi dans l’animation des championnats scolaires, des championnats de catégories d’âge et que, à partir de ce moment, on puisse avoir un vivier qui puisse expatrier ou qui puisse jouer dans le championnat local ou dans le championnat africain. Après, qu’on puisse avoir une masse critique de joueurs capables vraiment de faire le jeu. Nous avons une belle équipe mais, nous connaissons nos insuffisances. Le Bénin ne marque pas assez. Les matchs du Bénin, c’est toujours un but ou deux buts près. Le Bénin n’est pas une équipe qui marque beaucoup. Il faudra revoir tout cela. Il faudra détecter de nouveaux talents et faire un savant dosage entre le championnat qui reprend avec les joueurs qui s’expriment mais aussi avec les expatriés. Beaucoup de regrets mais on ne baissera pas la tête parce qu’on est tombé les armes à la main et c’est cela le plus important pour moi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite