LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Détournement à la caisse mutuelle du Port autonome de Cotonou : Le principal accusé rembourse 53 millions de FCfa

0

Le Port autonome de Cotonou

Le détournement de plusieurs dizaines de millions de FCfa à la Caisse mutuelle du Port autonome de Cotonou (Cmt-Pac) a commencé à trouver une solution à l’amiable. De sources bien informées, le trésorier Urbain Philippe Kanlissou, principal accusé dans le dossier, a restitué une partie des sommes mises à sa charge.

53 millions de FCfa à raison de 35 millions de FCfa en cash et 18 autres millions correspondant aux cotisations à la Caisse mutuelle du Port autonome de Cotonou (Cmt-Pac). C’est les premiers versements effectués par le trésorier de la Caisse mutuelle des travailleurs du Port autonome de Cotonou, Urbain Philippe Kanlissou, le principal accusé dans le scandale financier qui fait couler beaucoup d’encre et salive depuis quelques jours. A ce remboursement, il faut ajouter les biens et immeubles que ce dernier a mis en garantie auprès des responsables actuels de la Caisse mutuelle. Il s’agit des titres fonciers N°12461 et 17697 de ses immeubles, le premier sis à Vèdoko à Cotonou et le second à Zinvié. Les deux immeubles valent plus de 200 millions de FCfa. Il a également mis en garantie ses indemnités de départ à la retraite qui s’élèvent à plusieurs millions de FCfa et autorisé le prélèvement à la source au plus tard le 30 de chaque mois, un montant de 600 000 FCfa qui viendra en déduction du total. Tous les biens peuvent être mis en vente sous le contrôle du mandataire qu’aurait choisi la Cmt-Pac au cas où M. Kanlissou n’aurait pas honoré ses engagements au plus tard le 1er juin 2023, date de son départ à la retraite. Pour rappel, c’est depuis le jeudi 03 septembre 2020 que ce dernier a non seulement reconnu les faits qui lui sont reprochés, mais également pris l’engagement de rembourser la somme due au titre des prélèvements en excès affectés en sa qualité de trésorier de la Cmt-Pac. Ladite somme qui s’élève à 144 millions 461 mille 707 de FCfa est mise à sa charge devant l’huissier de justice près la Cour d’appel de Cotonou Me Landry Fridaous Ahitchémè. Le même engagement de remboursement a été certifié le 05 juillet 2021 devant le notaire Me Fadhil Firmin Adamon. Une grosse a été remise aux responsables de la Cmt-Pac. Il s’agit donc d’un règlement à l’amiable entre le principal accusé et la Caisse comme le stipulent de nombreux textes en vigueur au Bénin. Gardé à vue à la Brigade économique et financière (Bef) de Cotonou, Urbain Philippe Kanlissou attend ainsi que plusieurs présumés complices d’être présenté au Procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques (Criet). C’est dire donc que M. Kanlissou bien qu’étant conscient de toute sa responsabilité dans ce dossier a donné toutes les garanties pour réparer les préjudices causés par son manquement à la Cmt-Pac.

Abdourhamane Touré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum