LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Dénonciation de malgouvernance à l’Ecole primaire catholique Saint Jean de Cotonou : Les parents d’élèves accusent, la direction réfute

0

Ce n’est plus le parfait amour entre les parents d’élèves et la direction de l’Ecole primaire catholique Saint Jean de Cotonou. Alors qu’elle est accusée de gestion pas très catholique des fonds de l’école, la direction se justifie. 

Les parents d’élèves n’approuvent pas la gestion de l’Ecole primaire catholique Saint Jean de Cotonou. Pour exprimer leur mécontentement, ils ont décidé de boycotter la fête de fin d’année scolaire organisée par l’école pour non seulement célébrer l’excellence, mais surtout offrir un cadre d’épanouissement aux enfants. Ils reprochent notamment aux directeurs, la malgouvernance et la mauvaise gestion des sorties pédagogiques des apprenants. De quoi s’agit-il ? Il s’agit en effet, de la mauvaise gestion des fonds des sorties pédagogiques des apprenants de l’Ecole primaire catholique Saint Jean de Cotonou et de l’organisation de la fête de fin d’année scolaire sans l’implication des parents d’élèves. Pour ces derniers, sur 2 millions de francs Cfa, c’est 900.000 francs Cfa qui sont laissés dans les caisses selon le point financier. A les  croire, ça sent la magouille. De même, ils dénoncent le fait que les parents d’élèves ne soient associés à l’organisation de la fête de fin d’année scolaire de l’école. Contacté, Clément Anéhon, Directeur administratif de l’Ecole primaire catholique Saint Jean de Cotonou réfute. Il explique qu’en dehors des 2000 francs Cfa de frais de fonctionnement, les parents d’élèves ne sont pas concernés par la gestion des fonds de l’école. Pour ce qui concerne la non-implication des parents d’élèves dans l’organisation de la fête de l’école, il a confié que l’injonction vient du président du Conseil d’administration qui, n’approuvant pas le fait que des informations sensibles liées au budget se retrouvent sur la place publique, a donné des instructions pour que le trésorier de l’Association des parents d’élèves ne participe plus à aucune séance initiée par l’établissement scolaire et qui aurait rapport avec le budget. La réaction de la Direction nationale de l’enseignement catholique est vivement attendue sur la question.

Odi I. Aïtchédji

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum