31 C
Cotonou
mardi, 26 janvier, 2021
LE MATINAL
Actualités

Demande d’abrogation de la Constitution béninoise révisée : Alain Orounla répond à la Cadhp

« Le président de la République rassure du respect de l’engagement contenu dans le serment qu’il a prononcé le 6 avril 2016 à savoir respecter et défendre la Constitution que le peuple béninois s’est librement donnée ». C’est ce qu’a déclaré ce mercredi 2 décembre 2020, le porte-parole du gouvernement, Alain Orounla en réagissant à la décision d’annulation de la loi n°2019-40 du 1er novembre 2019 portant modification de la loi n°90-32 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin prononcée par la Cadhp. Pour le ministre de la communication de la poste, le Constituant de 1990 n’est pas au-dessus du Constituant de 2019. « La révision de la Constitution est une initiative parlementaire approuvée par l’unanimité des députés », a-t-il ajouté. Selon Alain Orounla, la révision de la Constitution a posé les fondations d’une réforme positive du régime démocratique et du système politique. Il évoque notamment, l’irrévocabilité de la limitation du mandat présidentiel, l’effectivité du financement public des partis politiques, le parrainage des candidats à la Présidentielle, l’abolition de la peine de mort et la création de la Cour des comptes. « La révision ne saurait donc être considérée comme une remise en cause, ni même comme un recul des acquis démocratiques mais plutôt comme le prolongement, le préalable nécessaire au renforcement de l’Etat de droit et au développement complet des Béninoises et des Béninois », a conclu le ministre Orounla. Pour rappel, la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples a ordonné l’abrogation de la Constitution béninoise modifiée le 1er novembre 2019 en raison de ce qu’elle a été adoptée, selon elle, en violation du principe du consensus national.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Police républicaine : La licence en droit et le Bac pour accéder désormais aux différents corps

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Chargement....

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies
Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils