LE MATINAL
Actualités

Demande d’abrogation de la Constitution béninoise révisée : Alain Orounla répond à la Cadhp

« Le président de la République rassure du respect de l’engagement contenu dans le serment qu’il a prononcé le 6 avril 2016 à savoir respecter et défendre la Constitution que le peuple béninois s’est librement donnée ». C’est ce qu’a déclaré ce mercredi 2 décembre 2020, le porte-parole du gouvernement, Alain Orounla en réagissant à la décision d’annulation de la loi n°2019-40 du 1er novembre 2019 portant modification de la loi n°90-32 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin prononcée par la Cadhp. Pour le ministre de la communication de la poste, le Constituant de 1990 n’est pas au-dessus du Constituant de 2019. « La révision de la Constitution est une initiative parlementaire approuvée par l’unanimité des députés », a-t-il ajouté. Selon Alain Orounla, la révision de la Constitution a posé les fondations d’une réforme positive du régime démocratique et du système politique. Il évoque notamment, l’irrévocabilité de la limitation du mandat présidentiel, l’effectivité du financement public des partis politiques, le parrainage des candidats à la Présidentielle, l’abolition de la peine de mort et la création de la Cour des comptes. « La révision ne saurait donc être considérée comme une remise en cause, ni même comme un recul des acquis démocratiques mais plutôt comme le prolongement, le préalable nécessaire au renforcement de l’Etat de droit et au développement complet des Béninoises et des Béninois », a conclu le ministre Orounla. Pour rappel, la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples a ordonné l’abrogation de la Constitution béninoise modifiée le 1er novembre 2019 en raison de ce qu’elle a été adoptée, selon elle, en violation du principe du consensus national.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Frank Kpassassi au sujet des prouesses dans le secteur de l’énergie sous le Nouveau départ : « C'est historique au Bénin »

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Lutte contre le Coronavirus : L’Ue appuie le Bénin avec 6,3 milliards

LA REDACTION

Choix du vice-président de Patrice Talon : Un duel à distance entre Robert Gbian et Sacca Lafia, assure le Consultant politique Maforikan

LA REDACTION

Conseil des ministres : Les nominations prononcées dans trois ministères

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils