LE MATINAL
Actualités

Débats sur l’avènement de la monnaie Eco et la fin du FCfa : Le directeur des services législatifs recadré

L’avis et les commentaires émis le 26 décembre 2020 par le directeur des services législatifs, Yves Ogan, sur l’avènement de la monnaie Eco et la fin du FCfa n’engagent que lui. Les responsables de l’administration parlementaire se sont démarqués des propos tenus par l’avocat hier, lundi 4 janvier 2021 à la faveur d’un point de presse organisé au Palais des gouverneurs à Porto-Novo.

La déclaration du directeur des services législatifs Yves Ogan sur la fin du FCfa et  l’avènement de la monnaie Eco, le 26 décembre 2020 sur des médias de la place n’a pas laissé indifférent les responsables de l’administration parlementaire. Ces derniers ont organisé lundi 4 janvier 2021 un point de presse pour faire part de leur positon à l’opinion publique. C’est le directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale qui a présidé cette séance à la salle polyvalente de l’institution parlementaire. Selon Mathieu Ahouansou, l’avis et le commentaire donnés par le directeur des services législatifs de l’institution parlementaire, Yves Ogan, lors de sa sortie médiatique sur le franc Cfa et l’Eco ne sont pas ceux de l’institution parlementaire et n’engagent nullement celle-ci. Aussi, a-t-il ajouté que la position de l’Assemblée nationale ainsi que celle des députés pris individuellement seront connues à l’issue des débats qui suivront la communication projetée par le gouvernement pour ce mardi 5 janvier 2021. La séance a connu la présence du secrétaire général administratif, Mariano Ogoutolou, de son adjoint, Isaac Fayomi, du directeur adjoint de cabinet, du secrétaire général adjoint, Clément HouinouEbo et du directeur des services de l’information et de la communication  Firmin Gangbé. Rappelons que dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale, les députés à travers une question d’actualité ont voulu avoir la version officielle du gouvernement sur la « la fin prochaine du franc Cfa pour les 8 pays de l’Uemoa », annoncée en décembre 2019 en Côte d’Ivoire par les présidents français et ivoirien, et sur l’objectif d’une monnaie unique fixée par la Cedeao aux Etats membres depuis 1983. Aussi, ont-ils voulu connaître entre autres, la position effective du gouvernement béninois par rapport à la déclaration faite par le président ivoirien, le 21 décembre 2019 sur l’appartenance de l’Eco à l’Uemoa ou à la Cedeao ainsi que les caractéristiques de la monnaie Eco. Invité  à se prononcer sur le sujet à la plénière du 22 décembre 2020, le gouvernement représenté par le ministre de la Justice et de la législation, Sévérin Quenum, a convenu avec les députés, conformément aux dispositions de l’article 108.2 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, de faire une communication subséquente afin d’éclairer davantage la représentation nationale.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Bénin : Les funérailles de l'ex Première dame Rosine Vieyra Soglo confiées à Vicentia Boco

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Gouvernance des hôpitaux publics : Un nouvel organigramme voit le jour

LA REDACTION

APLAHOUE : LE NOUVEAU MAIRE INSTALLE DANS SES FONCTIONS

LA REDACTION

LUTTE CONTRE LE COVID-19 : LE GOUVERNEMENT BÉNINOIS RECEPTIONNE LA 2EME PARTIE DU DON DE LA FOUNDATION JACK MA

LA REDACTION

Leave a Comment

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter EN savoir plus

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils