LE MATINAL
Actualités

De démocratie “libre” à “partiellement libre “, selon le rapport de “Freedom house” : Ce qu’il faut savoir des indices du Bénin


Le think tank américain “Freedom house” a publié, le 11 mars dernier, son rapport annuel sur l’évolution des libertés publiques et de la démocratie dans le monde pour le compte de 2020. Intitulé, “Une lutte sans leaders pour la démocratie”, ce rapport note le recul de la démocratie partout dans le monde l’année écoulée. Le Bénin n’a pas échappé à la tendance globale. Avec sa note de 65 sur 100, le pays s’en est sorti avec des indices encourageants dans plusieurs domaines
Le rapport du think tank américain de l’année 2020 évaluant l’accès des personnes aux droits politiques et aux libertés civiles est disponible depuis le 11 mars dernier. De façon générale, il est noté un décroissement de la démocratie dans les 210 pays et territoires évalués. Le Bénin n’y a pas échappé. De 79 en 2019, le pays est passé à 65 points sur 100 en 2020. Son statut a également changé en passant de “Libre” à “Partiellement libre” mais les droits politiques et civils sont garantis avec les scores de 21 et 44 obtenus. Le recul observé est lié aux pérégrinations des acteurs politiques et non au recul de la liberté. Le même constat a été fait avec l’Economist intelligence unit (Eiu) qui dans son rapport de 2019 a classé le Bénin dans la catégorie de “démocratie hydride” et l’Indice Mo Ibrahim. Les tribulations liées aux élections législatives ont largement contribué à cette baisse des indices du Bénin. Le gouvernement devrait éviter le blocage auquel l’opposition sans boussole voulait conduire le pays. Ce choix éclairé du pouvoir Talon a débouché sur des violences. Il a été interprété à tort comme une exclusion de tous les partis d’opposition à ces élections. Malgré le recul au niveau du statut, le Bénin se maintient au niveau de plusieurs indices. Au niveau de l’indice “Pluralisme politique et participation” par exemple, le pays a obtenu une moyenne de 2,5 sur 4 contre 1 sur 4 pour le “Processus électoral”. S’agissant de la garantie des droits politiques aux minorités ethniques, genres et autres religieux, une moyenne de 3 sur 4 a été obtenue. D’autres indices comme le choix politique des citoyens est-il influencé par des interférences extérieures politiques ou extrapolitiques? (3 sur 4), les citoyens ont-ils le droit de se regrouper en partis ou organisations politiques de leurs choix ? et le système est-il libre de tout obstacle pouvant les en empêcher ? (2 sur 4), attestent de ce que la situation n’est pas aussi criarde au Bénin. Au niveau du fonctionnement du gouvernement, les voyants sont au vert. Dans l’indice Est-ce que le président élu détermine les politiques gouvernementales ?, le rapport attribue 2 points sur 4. Pour l’indice relatif à l’efficacité et à la force des garde-fous contre la corruption, la moyenne de 2 sur 4 a été obtenue. Quant au degré d’ouverture et de transparence du gouvernement, c’est la note de 3 sur 4 qui a été donnée au gouvernement.

LIRE ASSI :  Subventions pour l'année scolaire 2020-2021 : Le gouvernement débloque près de 2 milliards pour les écoles

Quid de la liberté d’expression et de croyance ?

Le rapport de “Freedom house” a également pris en considération la liberté d’expression et de croyance. Pour ce qui est de cette catégorie, elle a été appréciée à travers l’existence de médias libres et indépendants (3 sur 4), la liberté religieuse (4 points sur 4), l’éducation libre de tout endoctrinement politique (4 sur 4), la liberté d’expression de points de vue politiques ou sur d’autres sujets sensibles sans peur de surveillance et de représailles (4 sur 4). Au niveau des droits d’association, le Bénin s’en est sorti avec la moyenne de 2 sur 4 dans la catégorie liberté d’association. Dans la catégorie liberté de travail des Ong et des organisations de défense des droits humains, le tableau a été bloqué avec la note de 4 sur 4. Dans les rubriques liberté d’expression des syndicats et des organisations professionnelles, Indépendance de la justice, Justice civile et pénale, Protection de la population contre l’usage abusif de la force, les lois garantissent-elles un égal traitement des diverses composantes de la population ?, les moyennes de 3 sur 4, 2 sur 4, 3 sur 4, 3 sur 4, et 3 sur 4 ont été obtenues. En somme, tous ces indices sus-énumérés viennent confirmer les efforts fournis par le gouvernement malgré le contexte difficile des réformes. Ils sonnent comme un rappel à l’ordre aux opposants qui doivent mettre de bémol dans leurs interventions et prendre de la hauteur dans l’analyse des situations surtout qu’en Afrique de l’ouest, seulement le Ghana a réussi à ravir la vedette au Bénin en étant une démocratie “libre”.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Grandes tendances de la Présidentielle du 11 avril au Bénin : Le candidat Kohoué et son colistier félicitent le duo Talon-Talata pour sa victoire

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

DOSSIER FNM : KOMI KOUTCHÉ CONDAMNÉ A 20 ANS DE PRISON PAR LA CRIET

LA REDACTION

Christine Ahouandjinou Zinsou sur la Présidentielle de 2021 : « Le choix de Patrice Talon sera celui de l’Udbn »

LA REDACTION

Premier cas de Covid-19 au Bénin : les détails sur le patient                     

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils