LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Couverture intégrale en eau potable : Sèmè-Podji dans la même dynamique que le gouvernement

0 2

La couverture intégrale de la Commune de Sèmè-Podji  en eau potable reste une préoccupation majeure pour le conseil communal. A la faveur de sa deuxième séance annuelle de reddition de comptes, tenue le mardi 21 décembre 2021, le maire Jonas Gbènaméto a annoncé des perspectives pour que le vœu du chef de l’Etat en ce qui concerne l’accès à l’eau potable pour tous, soit une réalité à Sèmè-Podji d’ici quelques années.   

Le conseil communal de Sèmè-Podji est convaincu de la réalisation de la volonté du gouvernement du président Patrice Talon de rendre l’eau potable accessible à tous d’ici 2024. (Pag2). C’est pour cela que Jonas Gbènaméto a annoncé, au cours de sa séance de reddition de comptes, la réhabilitation de l’adduction d’eau villageoise (Aev) de Tchonvi Gbakpodji, l’accompagnement des fermiers régionaux pour une meilleure couverture, le recrutement de nouveaux fermiers pour la mise en service des réseaux, en attendant la mise en place des fermiers régionaux de l’Etat et la réhabilitation de l’Aev de Tohouè. De même, le maire de Sèmè-Podji envisage la réalisation, au cours des prochaines années dans sa Commune, à travers la délégation de la gestion de certaines Aev à la Soneb et la mise en place d’un dispositif d’accompagnement de l’Association des consommateurs d’eau potable. Il en est de même de la réalisation d’un château d’eau dans la zone de Tohouè. Cela, pour pallier les difficultés rencontrées par le conseil communal dans la gestion de l’eau. Au nombre de ces difficultés, il y a l’inadéquation entre les installations et la morphologie de Sèmè-Podji, la non-autonomisation de la Commune en matière de production d’eau potable, les casses de tuyaux répétées occasionnant de pertes d’eau énormes sur le réseau, la prolifération des Pea privés dans la Commune, le non-paiement des frais de consommation d’eau par la population et le coût élevé de l’eau (700 à la Bornes fontaines et 750 au Branchement particulier). Pour l’édile, malgré ces difficultés, la gestion de l’eau potable s’améliore de jour en jour. Cependant, il a exhorté les acteurs impliqués à s’engager résolument pour l’atteinte des Objectifs du développement durable afin de donner de l’eau potable à toute la population de Sèmè-Podji. En 2020, on retient que le conseil communal de Sèmè-Podji a réhabilité l’Aev de Wégbègo Adiémé pour un montant de 62.391.408 francs Cfa et a investi 234.237.350 francs Cfa pour la réhabilitation de l’Aev de Wégbègo Adiémé en 2021.

Odi I. Aïtchédji

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite