LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

CORONAVIRUS : UN PASSEUR BÉNINOIS ABATTU A LA FRONTIÈRE BENINO-TOGOLAISE

0

A travers un communiqué rendu public le mardi 24 mars 2020, le Général Yark Damehane, ministre de la Sécurité et de la Protection civile sur un drame survenu lundi à Agoegan. Il s’agit de la mort d’un passeur clandestin béninois abattu par un agent de la police togolaise. Selon le communiqué, le passeur, un dénommé Emile Boussé, malgré les dispositions sanitaires prises par les gouvernements togolais et béninois dans le but de limiter la propagation du coronavirus, a tenté de faire passer certaines personnes du Bénin au Togo en empruntant la voie fluviale. Intercepté à Agoègan sur la berge du fleuve, puis conduit au poste pour être interrogé avec ses passagers, il a contourné un des militaires et lui a pris son sac contenant trois chargeurs garnis avant de se jeter dans la lagune. Sommé en vain de revenir remettre le sac, il a tenté de rejoindre l’autre rive du côté du Bénin. C’est alors qu’un militaire a ouvert le feu et l’a atteint mortellement.

Selon les propos du ministre, le militaire en cause a été mis aux arrêts. Un procès-verbal sera adressé au Procureur de la République près le Tribunal d’Aného qui fera la lumière sur les circonstances de ce drame. Le Général Yark Damehane a également présenté ses sincères condoléances à la famille du passeur et à tout le peuple béninois en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite