LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Coronavirus/Ghana: A Aflao les féticheurs aussi s’y mettent

0

L’agence de presse du Ghana rapporte que des féticheurs da la ville de Aflao qui fait frontière avzc le Togo ont fait un sacrifice aux divinités de la terre pour chasser les «mauvais esprits» soupçonnés d’être responsables du COVID 19. Le but du rituel est d’empêcher le virus d’entrer dans les territoires du Conseil traditionnel Aflao et de Ketu-South et de l’éradiquer entièrement du Ghana. Les féticheurs affirment que le Coronavirus est un fléau des dieux parce que beaucoup de choses tournent mal, y compris la façon dont le déversement de libation et d’autres rituels traditionnels ont été interdits lors d’événements publics importants. Les rituels étaient centrés sur les trois points d’entrée et de sortie de la région – Kpoglu Border, Beat 9, Aflao Border et se sont terminés par l’abattage d’une chèvre à la ‘dulegba’ (divinité d’Aflao) près du palais de Torgbui Fiti V, Paramount Chef de la zone traditionnelle Aflao. Les rituels, que les prêtres traditionnels ont appelé ”élimination des maladies”, ont suivi les consultations publiques antérieures des divinités de la zone traditionnelle pour déterminer la cause de la pandémie. Torgbui Dzakpata, prêtre du sanctuaire Flimani Korku à Aflao et Koforidua, a déclaré à travers leur divination, les dieux étaient mécontents de beaucoup de choses, y compris la façon dont le versement de la libation et d’autres rituels traditionnels ont été interdits lors d’événements publics importants et ont donc permis que la terre soit tourmentée par la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite