LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Contre le confinement général au Bénin: Talon oppose réalisme et efficacité

0

« C’est un exercice très difficile qui requiert sérénité, sang froid et perspicacité. Nous devons donc combattre le virus et le vaincre, mais sans compromettre notre survie après victoire. Si nous prenons des mesures qui affament tout le monde à la fois et trop longtemps, elles finiront très vite par être bravées et bafouées sans atteindre les objectifs ». Ainsi, s’est exprimé le président de la République, Patrice Talon, aux détours d’un entretien accordé à la presse dimanche 29 mars 2020. A la question de savoir pourquoi les mesures prises au Bénin pour contrer l’évolution du virus ne sont pas plus radicales, le chef de l’Etat, a montré ses aptitudes avérées d’homme d’Etat. Ainsi, alors qu’il aurait pu céder à la panique et aux pressions de toutes sortes, il a pris le temps, en chef avisé, d’apprécier tous les contours et aspects de la question. « J’ai consacré mon esprit à l’analyse sereine de la situation et de toutes ses implications », a-t-il déclaré. Alors, que d’aucuns exigeaient qu’il donne de la voix ou monte au créneau, Patrice Talon, n’a pas voulu céder. Il a préféré travailler jour et nuit, dans le silence, comme le requiert toute situation de crise afin de trouver les approches et solutions efficaces et idoines. Pour lui, l’essentiel aujourd’hui n’est pas d’appliquer les solutions toutes faites, toutes trouvées et d’ailleurs. Conscient, mû et préoccupé par la situation socioéconomique de précarité dans la laquelle végètent nombre de ses compatriotes, Patrice Talon, s’est élevé au-dessus de la mêlée. Avant de s’interroger : « Combien de personnes au Bénin ont un salaire mensuel et qui peuvent attendre deux, trois, quatre semaines sans travailler et vivre des revenus du mois ?, Comment peut-on donc dans un tel contexte où la plupart de nos concitoyens donnent la popote avec les revenus de la veille, comment donc peut-on décréter sans préavis, un confinement général de longue durée ? ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite