LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Contentieux lié au match de la 6ème journée des éliminatoires Can Cameroun 2021: Le Bénin et la Sierra Leone auditionnés par la Caf

0

Le Bénin et la Sierra Leone seront bientôt situés sur le contentieux qui les lie dans le cadre du match non-joué le 30 mars 2021 à Freetown dans le cadre de la 6ème journée des éliminatoires Can Cameroun 2021. Les deux parties ont été auditionnées par la Confédération africaine de football (Caf) le dimanche 25 avril 2021 par visioconférence. Ladite séance a permis de recueillir séparément les avis des dirigeants sierra-léonais et béninois.   

La Confédération africaine de football (Caf) a posé un grand pas dans le cadre du règlement du contentieux entre le Bénin et la Sierra Leone lié au match de la 6ème journée des éliminatoires Can Cameroun 2021 non-joué le 30 mars dernier. L’instance de gestion du football africain a écouté les deux pays par visioconférence dimanche 25 avril à tour de rôle. C’est d’abord la Sierra Leone qui a été auditionnée puis le Bénin. La séance qui a duré moins de 45 minutes s’est déroulée en deux phases : la plaidoirie et la séquence des questions-réponses. Elle a permis aux Ecureuils représentés pour la circonstance par le ministre des Sports, Oswald Homéky, le président de la Fédération béninoise de football, Mathurin de Chacus, et le secrétaire général de la Fbf, Claude Paqui, de faire valoir leurs arguments devant le jury d’appel de la Caf. Selon le Secrétaire général de la Fbf qui a présenté la plaidoirie béninoise, tout s’est bien déroulé. « La plaidoirie a consisté à montrer pourquoi le match ne s’est pas joué alors que nous nous étions à Freetown pour jouer. On a expliqué comment le déplacement a été effectué, comment à la réunion technique de la veille, le responsable Covid et les autres responsables impliqués dans le test Covid ont promis que le lendemain à 10 heures ont aurait déjà les résultats. Nous avons exposé tout ce qui s’est passé jusqu’au moment où le bus qui transportait la délégation béninoise a été immobilisé », a-t-il expliqué sur les antennes d’une radio de la place ce lundi. En conclusion de sa plaidoirie dira-t-il, le Bénin a demandé au jury d’appel de retenir la Sierra Leone comptable de « faux et usage de faux et de falsification de résultats », de la rendre responsable de la non-tenue du match, de lui appliquer toutes les sanctions subséquentes à ces infractions au règlement et au Code d’éthique et de lui infliger la sanction de « match perdu sur tapis vert » en rétablissant ainsi le Bénin dans tous ses droits. Cet entretien effectué, la Caf va analyser les différentes versions, mener ses investigations et rendre une dernière décision qui ne saurait tarder à en croire certaines indiscrétions. « Je pense qu’ils iront vite car la Journée Fifa est pour le mois de juin. Ils doivent vite faire pour donner le verdict pour que chaque partie puisse savoir à quel saint se vouer », a confié Claude Paqui. Il est important de rappeler que le match avait été reporté après que la partie sierra-léonaise ait indiqué à quelques minutes de la rencontre que cinq joueurs titulaires de l’équipe béninoise avaient été déclarés positifs au Covid-19 par le médecin commis par la Fédération sierra-léonaise de football (Slfa). Trop beau pour être vrai, ce résultat avait été balayé d’un revers de main par la partie béninoise qui ne s’y reconnaissait pas. La commission des compétitions de la Caf s’était alors réunie d’urgence pour décider du report du match au mois de juin prochain. De retour dans leurs clubs en Europe, tous les joueurs incriminés avaient été testés négatifs au Covid-19.      

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite