LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Conseil des ministres : Une agence de gestion des marchés créée

0

(Vers la disparition de la Sogéma)

Le Conseil des ministres tenu hier, mercredi 3 août 2022, a connu la prise de deux décisions concernant les infrastructures marchandes. Les membres du gouvernement ont adopté à l’occasion, une nouvelle catégorisation des marchés de vente et procédé à la création de l’Agence nationale de gestion des marchés dont les statuts ont été également adoptés.

Dans son Programme d’actions pour le quinquennat 2016-2021, le gouvernement a envisagé la construction et la modernisation de 35 marchés urbains et régionaux. L’avènement de la mise en exploitation de ces marchés intervient dans un contexte de réforme structurelle de la décentralisation au Bénin. En effet, la mise en œuvre des dispositions de la loi n°2021-14 du 20 décembre 2021 portant Code de l’administration territoriale en République du Bénin, nécessite une clarification relative aux marchés de vente. C’est donc dans une dynamique de clarification qu’un décret a été pris, lequel distingue les marchés nationaux, construits par l’Etat au titre de son patrimoine immobilier de ceux régionaux construits soit dans le cadre d’une intercommunalité, soit par l’Etat ou avec l’appui de l’Etat pour le compte du patrimoine immobilier d’une commune, mais ayant vocation à rayonner sur les communes limitrophes et puis ceux communaux construits soit sur fonds propres par une commune, soit avec l’appui de ses partenaires, ou avec l’appui de l’Etat. Ainsi donc et « conformément au schéma retenu, les marchés à caractère national seront transférés à la Société des patrimoines immobiliers de l’Etat, ceux urbains et communaux des villes à statut particulier seront transférés à des sociétés de patrimoine qui seront créées par les communes concernées, tandis que les autres marchés resteront dans le patrimoine des mairies. Cependant, la gestion de l’ensemble des marchés sera assurée par l’Agence nationale de gestion des marchés dont les statuts ont été également adoptés », peut-on lire dans le compte rendu du conclave ministériel. Avec la création de ladite agence, la Sogema pourraît disparaître.

Une agence de gestion des marchés créée

En concertation avec les Communes d’implantation des 35 marchés modernes urbains et régionaux, le gouvernement a élaboré un cadre de gouvernance pour en assurer la gestion efficace. C’est ainsi qu’il a mis en place l’agence chargée de leur gestion. Ladite agence a, entre autres pour missions, la gestion et le développement des marchés dont elle a la charge, l’assistance à l’exploitation durable des marchés et équipements marchands suivant les normes établies en la matière, en concertation, le cas échéant, avec les communes d’implantation desdites infrastructures. A l’analyse des missions dévolues à l’agence, il ressort que le gouvernement s’est inscrit dans la logique d’y déceler les gages d’une bonne promotion, une gestion moderne de ces marchés pour leur durabilité et leur développement. Il s’agit là d’une approche moderne de gestion des marchés pour plus d’efficacité mais aussi de résultats afin d’atteindre les objectifs et de pérenniser les infrastructures et les investissements. Une dynamique qui tranche fondamentalement avec l’existant.

Gabin Goubiyi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum