LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Communales de 2020 : Un combat fratricide entre le Br et l’Up, selon Abdoulaye Gounou

0

Après les communales et municipales du 17 mai 2020, l’heure est au bilan au niveau de chaque formation politique. Au niveau du Bloc républicain (Br), c’est le député Abdoulaye Gounou qui est intervenu dimanche 24 mai 2020, sur l’émission « Zone franche » de Canal 3. Pour l’invité, le déroulement des élections communales de mai 2020 démontre que la démocratie est en marche au Bénin, et que la réforme du système partisan a porté ses fruits. Pour le reste, selon lui, la bataille a été fratricide sur le terrain entre les grosses écuries de la mouvance que sont l’Up et le Br. A l’en croire, le Br n’a pas démérité et a fait un bon score (37,38%), malgré l’avance de l’Union progressiste (Up) avec 39, 97% des suffrages. Les élections communales étant des élections de proximité, leur issue, au dire du député, est souvent complexe en raison de la pléthore de candidatures, des rivalités de positionnement, des problèmes ethniques et claniques. Ce qui a affecté le score du Br, sans oublier le contexte du Covid-19 qui a influé sur la participation. Si l’Up vient en tête en nombre de conseillers élus, Abdoulaye Gonou estime que chacun des deux partis a son « espace ». « L’Up ne règne pas », déclare- t-il, avant d’ajouter qu’il y a 16 communes en ballotage entre l’Up et le Br, et que l’Up ne peut d’ailleurs pas grand chose sans le Br, notamment au parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite