LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Clôture de la 4ème édition de la Foire internationale de Parakou : Organisateurs, forains et visiteurs satisfaits

0 79

Les rideaux sont tombés sur la 4ème édition de la Foire Internationale de Parakou (Fip). Démarré depuis le dimanche 5 décembre dernier, le plus grand rendez-vous commercial de fin d’année au Bénin a officiellement pris fin hier jeudi 30 décembre 2021. Plus de 700 stands ont accueilli les forains venus de 14 pays.

Mission accomplie pour le comité d’organisation de la 4ème édition de la Foire internationale de Parakou. Du 05 au 30 décembre, le champ de foire et la place Tabéra étaient bombés de monde. Les débits de boissons et les restaurants grouillaient de monde dans la nuit pendant que la journée drainait des milliers de visiteurs à l’intérieur des stands. Personne ne voulait pas se faire conter cet événement apothéotique. Ainsi, chacun s’y rendait pour jouir de l’ambiance qui régnait à la place Tabéra. De même, le comité d’organisation a organisé des géants concerts au courant desquels les jeunes artistes tenaient en haleine les forains de même que les populations. Vano baby, Tôgbè Yéton, Kalamoulaï, Nikanor, sont entre autres artistes qui ont offert des prestations époustouflantes à la taille de l’événement. De la sécurité à l’hygiène, tout le soin nécessaire a été mis aux moindres détails. Au terme de cette foire, les forains repartent satisfaits et apprécient le travail abattu par le comité d’organisation dirigé par le premier Adjoint au Maire (Pam), Charles Toko. « J’ai commencé par venir à la Foire internationale de Parakou depuis 2017, c’est-à-dire déjà à la première édition. Si je viens chaque année à Parakou pour la foire, cela veut dire je m’y plaît bien. Depuis que je viens ici, je vends toujours. Il n’y a pas de ce jour-là que je ne vends. Je suis satisfait de cette foire » se réjouit Zoungounana Bouba, un forain venu du Burkina Faso. Tout comme lui, Patrice Dansi, coiffeur, ne regrette pas d’avoir participé à la foire de Parakou. « C’est ma troisième année de participation à la foire internationale de Parakou. Et à chaque édition, je repars toujours satisfait. Ce n’est pas facile à un coiffeur de laisser son salon de coiffure pour venir à une foire. Alors, si je prends toujours le rendez-vous de la foire internationale de Parakou, c’est parce-que je fais beaucoup de chiffres d’affaires », a-t-il indiqué avant de renchérir, « je ne pense pas qu’à part la foire internationale de Parakou, il y a encore une autre foire au Bénin et dans la sous-région qui réunit beaucoup de forains étrangers. Quatorze nations dont le Bénin, le Maroc, le Niger, le Nigeria, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée, le Ghana, la Côte d’Ivoire, la Turquie et la France ont participé à cette édition. En attendant le point du comité d’organisation, l’on peut se dire avec aisance que la 4ème édition de la Fip a connue un succès éclatant. Les regards sont désormais tournés vers la 5ème édition pout laquelle plus d’innovations sont attendues.

Léonce Adjévi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite