LE MATINAL
Actualités

Cep 2020 sous le Coronavirus : Les mesures barrières imposées aux candidats, surveillants et autres acteurs

Les candidats à l’examen du Certificat d’études primaires (Cep), session de juillet 2020 vont plancher le lundi 06 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire national. L’examen va se dérouler dans un contexte particulier lié à la crise sanitaire du Covid-19. En prélude à la composition, le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, à travers un communiqué, rendu public ce jeudi 02 juillet 2020, rappelle aux différents acteurs impliqués dans le déroulement dudit examen, le respect strict des mesures barrières à observer pour éviter les risques de contamination. Il s’agit de l’utilisation du gel hydroalcoolique, le port obligatoire de masque, le respect de la distanciation sociale et le respect du livret de bord du Chef centre. En ce qui concerne l’utilisation du gel hydroalcoolique, il sera disponible dans chaque salle d’examen. Les surveillants de salle sont invités à passer le gel dans les mains de chaque candidat soit à l’entrée de la salle soit après l’installation des candidats dans la salle quand les conditions ne sont pas favorables pour une application du gel à l’entrée. Pour ce qui est du port obligatoire de masque, les candidats, les surveillants de salle et tous les autres acteurs (superviseurs, agents de santé, forces de l’ordre, vendeuse de mets, etc.), y sont astreints pendant tout le déroulement de l’examen comme c’est déjà en règle général. Pour ce qui est du respect de la distanciation sociale, la disposition spatiale indiquée par la Direction des examens et concours à travers la note N°0039/Dec/Memp/Dc/Sgm/Stec/S du 19 mai 2020 doit être observée dans toutes les salles pour garantir la distance sociale d’un mètre au moins entre les candidats. En ce qui concerne le respect du livret de bord du chef centre, il est demandé de ne pas faire passer des épreuves à une heure qui ne convient pas. Pour finir, le ministre Salimane Karimou, exhorte les chefs centre au respect des autres mesures prescrites par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 au Bénin. Quant aux directeurs départementaux des enseignements maternel et primaire, chefs de régions pédagogiques, conseillers pédagogiques de zone et superviseurs désignés, ils sont instruits pour assurer l’observance de ces directives.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Le roi Mohammed VI salue la réélection de Patrice Talon

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Remplacement des chefs d’arrondissement : « Les partis ne sont pas dans l’abus », selon Yves Kouaro Chabi de l’Up

LA REDACTION

1ère édition du Festival des Arts et Cultures de Pobè : Le comité d’organisation reçu par le président de l’Assemblée Nationale

LA REDACTION

RAISONS DU RETRAIT DU BÉNIN DU PROTOCOLE DE LA CADHP : « C’EST LA RECURRENCE DES DÉRAPAGES », DIXIT SEVERIN QUENUM

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils