LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Célébration de la Jiph 2021 : Véronique Tognifodé présente les actions du gouvernement

0

Le Bénin n’est pas resté en marge de la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées (Jiph). L’évènement a été célébré le jeudi 9 décembre 2021 dans la Commune de Dangbo dans le département de l’Ouémé en présence de la ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé,  du député Mathias Kouwanou et du président de la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin. 

« S’engager à bâtir une société plus inclusive post Covid-19 où toutes et tous peuvent développer et mettre à profit leurs capacités ». C’est autour de ce thème qu’a été célébrée l’édition 2021 de la Journée internationale des personnes handicapées à Dangbo la semaine écoulée. Au cours de cette manifestation, l’autorité ministérielle, Véronique Tognifodé, a évoqué les actions du gouvernement au profit des personnes vivant avec un handicap. Elle a rassuré la Fédération des associations des personnes handicapées des dispositions en cours pour la prise des décrets d’application de la loi n°2017-06 du 29 septembre 2017, portant protection et promotion des droits des personnes handicapées. L’autorité a également félicité la Fédération pour son leadership organisationnel visant à porter plus haut la voix des personnes handicapées.  En référence au thème de la journée, elle a invité chacun à « activer les leviers indispensables à l’inclusion des personnes handicapées en leur ouvrant davantage les portes de l’éducation, de la formation professionnelle, de l’entreprenariat et de l’emploi ». Elle a invité les collectivités locales à jouer leur part de responsabilité en rendant leurs communes sensibles aux droits des personnes handicapées.   « Le handicap ne semble plus être le vrai problème. C’est plutôt notre regard, le regard de la société envers les personnes handicapées qui constitue le noyau de la discrimination. La qualité de notre vivre-ensemble dépend de notre capacité à intégrer et à valoriser les personnes porteuses de handicap », a-t-elle fait remarquer.

L. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum