LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Ceg Yagbé, Lycée de Kpondéhou, EppTanto: Les chefs d’établissement en attente du matériel

0

Initialement annoncée par le gouvernement, la reprise des cours après des semaines de congés de paques anticipés a été effective ce jour lundi 11 mai 2020. Dans les établissements sillonnés à Cotonou, apprenants et enseignants ont répondu présent. Seulement, cette rentrée est teintée de quelques difficultés. Selon les chefs d’établissement rencontrés, les dispositifs de lavage de mains et les masques promis par le gouvernement n’ont pas encore été réceptionnés. C’est le cas par, exemple au complexe scolaire de Tanto. Pierre Kété et Arnaud Hounnou, les deux chefs d’établissement, confient n’avoir pas encore reçu le matériel pour assurer une rentrée sans contamination au Covid 19 aux apprenants. « Nous avons constaté que les dispositions pour éviter la contamination de la pandémie ne sont pas prises de façon efficace par les autorités à divers niveaux. Tout juste après les congés précipités, on nous a dit de faire le point des dispositifs de lavage de mains dans les écoles. De façon urgente, nous avons fait ces points. Jusque-là, je parie qu’aucune école de Akpakpa n’en a reçu. Nous sommes obligés de réaliser des dispositifs de lavage de mains de façon artisanale avec les seaux. On a exigé que tous les enfants aient leurs masques. Ceux qui n’en avaient pas ont été obligés de retourner à la maison les chercher. Pour ce qui concerne la présence des enfants, ils sont tous là. Moi, j’ai 40 enfants. Ils sont présents », a informé Pierre Kété. Au CegYagbé, le matériel aussi n’est pas disponible. Mais la responsable des lieux informe que cela ne saurait tarder. Mais pour l’heure, la directrice Hounnou Mariette a mis en place des dispositifs de lavage de mains à tant à l’entrée du collège que des classes. Les apprenants et le personnel éducatif quant à eux portent tous des masques de protection. « Nous nous sommes retrouvés ce matin en Codir pour déterminer les dispositions à prendre pour gérer les flux des élèves, des parents d’élèves, de tous acteurs de l’éducation du CegYagbé. Les élèves sont là. Ils sont venus nombreux. Nous sommes passés dans toutes les classes pour les amener à porter strictement leurs masques. Mais avant l’entrée, il y a des dispositifs de lavage des mains que nous avons installés », a-t-elle fait savoir. Au lycée technique et professionnel de Kpondéhou, le chef d’établissement a confié être aussi en attente du matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite