LE MATINAL
Actualités

Candidatures incomplètes à la Présidentielle du 11 avril : « C’est un choix », selon Agapit Napoléon Maforikan


Les candidats à la Présidentielle du 11 avril dont les dossiers sont incomplets ont choisi délibérément de ne pas avoir leur candidature à jour. C’est ce que pense le Consultant politique Agapit Napoléon Maforikan. Il l’a fait savoir ce dimanche 14 février 2021 sur l’émission “90 minutes pour convaincre”. Selon lui, c’est un choix qu’ils ont fait de ne pas avoir leur dossier à jour pour participer au scrutin. « J’ai l’impression que chacun sait ce qu’il est venu faire. Quand vous regardez les dossiers de candidature, il y a ceux qui ont pris la chose au sérieux. Quand vous regardez la Fcbe par exemple, voilà un parti qui n’a pas été aux élections législatives, mais qui au sortir des Législatives a pris la mesure en son sein de tirer les conséquences d’une telle décision de ne pas aller aux élections et a donc décidé de se ranger. Le chef de l’Etat les a rencontré et a demandé à ceux qui n’ont pas leur certificat de conformité de se mettre à jour vis-à-vis de la Charte des partis politiques. Certains l’ont fait dont une partie de la Fcbe. L’autre partie n’a pas aimé, mais après s’est mutée en “Démocrates”. La Fcbe a participé au dialogue politique national et depuis lors prend sa part dans l’animation de la vie politique. Donc, tout le monde sait depuis novembre 2019, les conditions pour aller à l’élection présidentielle et concernant les parrainages, le parti Fcbe a émis sa volonté de les négocier, même s’il n’y en a pas suffisamment et ils l’ont fait. Il y en a d’autres qui ont dit, nous ne voulons pas de parrainage. A cette étape, c’est une décision délibérée de ne pas avoir ces pièces à jour. Il y a un autre candidat qui dit qu’il va à l’élection en tenant compte seulement de la Constitution de 1990, l’on comprend qu’il n’a pas envie de chercher un colistier ou d’aller chercher les parrainages. Un autre encore a dit que sa colistière, c’est la vierge Marie. Du coup, il n’a pas envie d’aller à l’élection. Quand vous regardez toutes ces candidatures, l’on comprend aisément qu’ils n’ont pas du mal à ne pas aller aux élections. On n’est pas tenu d’aller aux élections. Ce n’est pas un concours. C’est un choix », a-t-il expliqué.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Installés le long du caniveau à ciel ouvert du marché Dantokpa : Les occupants illégaux déguerpis

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Recrutement de 500 élèves-agents de la Police républicaine : Les épreuves sportives lancées

LA REDACTION

STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE : LE BÉNIN SE DOTE D’UNE NOUVELLE BOUSSOLE DE QUATRE ANS

LA REDACTION

HAAC : DES PROFESSIONNELS DES MÉDIAS REÇOIVENT LEURS CARTES

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils