LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Candidat à la présidentielle du 11 avril : Soumanou Djimba veut moderniser Natitingou

0

Le candidat au poste de président de la République du Bénin, des Forces cauris pour un Bénin émergeant (FCBE), pour l’élection présidentielle du 11 avril prochain, Alassane Soumanou Djimba,  a tenu un meeting de campagne  dans la soirée du lundi 5 avril  à la Maison des jeunes de Natitingou. Face à cette population  en liesse, Alassane Soumanou Djimba, a exposé son projet de société. « Moi président, dès le 11 avril tous les réfugiés vont revenir au pays, moi président, je vais revaloriser la fonction enseignante, moi président, les filles ne payeront plus la scolarité,  moi président je ferai en sorte que le partenariat secteur privée, secteur public, puisse créer de l’emploi, moi président je mettrai fin à une économie extravertie, il nous faut des industries modernes pour booster, le coton, le cajou, le soja, quand je serai président, je ferai deux fois plus que ce qui est fait à Natitingou, il y aura des microcrédits pour les femmes », a promis le  candidat. Alassane Djimba a ensuite invité les populations de Natitingou à sortir le 11 avril prochain pour voter massivement le duo Djimba-Hounkpè. « Population de Natitingou, je suis votre futur président. Le pays va mal parce les enseignants se plaignent, les étudiants se plaignent, les travailleurs sont fâchés, il y a trop d’impôts, le pays est gouverné par la rage, la ruse et la radiation. Quand on est dans une situation du genre où les populations ont peur, où le syndicalisme est braqué, où l’électricité coûte de plus en plus chère, où règnent la misère et la pauvreté, où la démocratie ne nourrit pas son peuple, l’unique solution c’est de préparer le peuple à l’alternance démocratique », a-t-il ajouté.  Avant de clarifier les soi-disant complicités entre la Fcbe et Patrice Talon. « Ceux qui disent que FCBE c’est Patrice Talon, se trompent, nous sommes opposants et nous faisons une opposition modérée et constructive, nous, FCBE,  nous sommes contre Patrice Talon, nous sommes contre la rupture, contre la ruse et la rage et nous voulons prendre le pouvoir le 11 avril prochain ». Avant l’étape de Natitingou, la délégation est passée, notamment, à Tanguiéta, Cobly et Boukoumbé.

W.N

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum