LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Bepc 2021 : 145.934 candidats planchent dans 234 centres dès demain

0

L’examen du Brevet d’études du premier Cycle (Bepc) session de 2021 démarre ce lundi 14 juin sur l’ensemble du territoire national. Au total 145.934 candidats dont 69.342 filles, répartis dans 234 centres de composition affrontent les épreuves devant leur permettre l’obtention de leur deuxième diplôme scolaire. Le nombre de candidats cette année est en baisse par rapport à 2020 où l’on notait un effectif de 149.398. A la veille du démarrage de l’examen, le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Yves Chabi Kouaro, a délivré un message pour souhaiter du courage et du succès aux candidats. Il les rassure que les dispositions sont prises pour que l’examen se déroule normalement et dans la quiétude. Yves Chabi Kouaro a aussi invité les  145.934 candidats à être sereins, décontractés et à ne pas céder à la panique. Car, selon lui, l’examen du Bepc n’est pas différent des évaluations en classe et il ne sera demandé que ce qui leur a été enseigné. Le ministre assure aux candidats que cette année, tout comme celle passée, le gouvernement a mis à leur disposition de gel hydro-alcoolique pour le lavage des mains dans le cadre de la riposte à la pandémie du Covid-19. Il a invité les chefs centres et acteurs impliqués dans l’organisation au respect des gestes barrières. « J’en appelle à votre sens patriotique et à votre conscience professionnelle afin que le lavage des mains ainsi que le respect des gestes barrières soient de mise car la pandémie du Covid continue de faire des victimes.», a-t-il déclaré. L’autorité ministérielle a par ailleurs exhorté les parents d’élèves à ne pas baisser la garde et à aider les candidats à apprêter toutes les fournitures nécessaires, surtout les cartes d’identité et à prévoir la protection contre une éventuelle pluie. Poursuivant son message, le ministre a exhorté les chefs de centre et surveillants de salle à faire preuve de sagesse, de responsabilité et de professionnalisme. Yves Chabi kouaro leur a demandé d’observer le strict respect des règles d’éthique et de déontologie pour assurer comme toujours la crédibilité de l’examen. Il est à rappeler que le lancement officiel des épreuves écrites sera fait ce lundi 14 juin 2021 au Ceg Tokpa-Domè dans le département de l’Atlantique. Le plus jeune candidat a 10 ans et le plus âgé a 59 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite