LE MATINAL
Actualités

Bepc 2020  : L’heure est aux derniers réglages à Cotonou

Les candidats à l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc), planchent pour les épreuves écrites, session de juillet 2020, à compter du lundi 13 juillet 2020. Dans les différents collèges, l’heure est aux derniers réglages. C’est le constat fait au Collège d’enseignement général de Sainte Rita par une de nos équipes de reportage. Pour aguerrir les candidats à mieux affronter les épreuves écrites de cet examen, l’administration dudit Collège leur a initié des séances de remise avec le respect strict des gestes barrières contre le Covid-19. Selon Coffi Loko, censeur adjoint de ce Collège, ces séances ont été initiées au regard des lacunes enregistrées lors des examens blancs. « Cela nous a donc permis de rassembler les professeurs, et d’organiser des séances de Travaux dirigés (Td). Ces séances ont permis de relever le niveau de nos apprenants. Actuellement, ces apprenants sont en classe et les travaux dirigés continuent. Nous allons finir les travaux ce jour et leur donner le quitus pour se présenter le lundi à l’examen », a-t-il confié. Au Collège d’enseignement général Le Littoral, où nous nous sommes rendus par la suite, les dispositions prises par l’administration sont les mêmes. Sur place, nous avons vu des élèves en pleine révision. Pour certains candidats rencontrés, tout est fin prêt en ce qui concerne les révisions. C’est le cas de Merveille Akakpo. Elève en classe de 3ème, les révisions se déroulent bien à son niveau. « Nous sommes actuellement en temps de révision. En classe, il y a au plus deux à trois professeurs qui nous expliquent le cours et ils prennent en compte toutes nos préoccupations et essayent d’y répondre. Les révisions se passent bien. On comprend ce qu’on n’avait pas compris auparavant dès le début pour être au point le jour J », a-t-elle fait savoir. L’accompagnement des parents d’élèves s’avère indispensable pendant ces derniers jours. A ce sujet, le Censeur adjoint du Ceg Ste Rita, Coffi Loko, exhorte les parents à observer quelques règles. « Je demande juste aux parents d’être un peu plus attentionnés ces derniers jours pour éviter d’abord les maladies, permettre aux enfants d’être en bonne santé, c’est la première des choses. Parce qu’il faut être en bonne santé. La deuxième chose, il faut suivre l’enfant, est-ce qu’il est à jour par rapport aux cours, est-ce que ce que nous faisons comme révision au collège est repris à la maison. C’est ce à quoi les parents doivent s’atteler pour que l’enfant ne se perde pas. Il suffit de les suivre pour qu’ils dorment à temps. C’est le moment de réglementer les choses. Il faut faire un emploi du temps avec l’enfant et le suivre dans l’exécution de cet emploi du temps », a-t-il recommandé. Au total, 149 398 candidats vont affronter les épreuves cette année contre 205 737 en 2019. Cette diminution de l’effectif a entraîné une réduction des centres de composition de 55.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Eric Hountondji, Pdg du journal "Africa visages" : « Cette rencontre sonne le socle de la réconciliation »

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Décès de Pierre Nkurunziza : Patrice Talon présente ses condoléances au peuple burundais

LA REDACTION

PORT DE MASQUES HOMOLOGUES : L’ADMINISTRATION SE CONFORME A LA MESURE GOUVERNEMENTALE

LA REDACTION

Modification de la loi portant création des Forces armées béninoises  :  La Garde nationale actée

LA REDACTION

Leave a Comment

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter EN savoir plus

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils