LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Bénédicte Savoy, rapporteur sur la restitution : « C’est un acte de courage et de justice patrimoniale »

0 27

« En rédigeant ce rapport avec mon collègue Felwine Sarr, nous savions que nous touchions un point très sensible de l’histoire patrimoniale mondiale et que si on réussissait, on rentrerait dans une nouvelle ère qui est celle des restitutions du 21ème siècle. On peut aujourd’hui dire que le Bénin est le premier pays africain du Sahara et la France comme le premier pays européen qui entrent ensemble dans cette nouvelle ère. C’est un acte de courage et de justice patrimoniale. C’est très émouvant. La restitution dans la douceur comme c’est le cas avec le Bénin n’existait pas. C’est toujours dans la violence. Le Bénin a réussi quelque chose par la finesse de l’approche des gouvernants. Ils ont fait comme si le fruit de la restitution était arrivé à maturité. Le pays a réussi quelque chose que personne n’a jamais réussi. Normalement, c’est des hommes en armes qui vont prendre ces objets. Quand on pense à l’imagination des restitutions en Afrique aux lendemains des indépendances avec une autobiographie de Wolé Soyinka, on imagine une scène avec le gouvernement nigérian qui disait que  cela ne sert à rien de négocier avec la Grande Bretagne car on n’y arrivera jamais. Il faut envoyer un commando armé, moi je serai le chef commando. C’est ce que disait le prix Nobel de la littérature dans les années 60. Tous les films de Hollywood qui montrent les restitutions, montrent des restitutions avec violence, des armes. Ceux qui ont suivi Black panthers, cela finit toujours dans le sang. Les conservateurs de musées empoisonnés par terre. Ce que le Bénin a réussi n’est pas de la fiction, mais de la réalité. Je pense et je suis persuadée que d’autres pays africains vous regardent et vous admirent à commencer par le Nigeria voisin qui depuis les années 60 peine à entrer en dialogue avec les musées d’Allemagne et de la Grande Bretagne qui possèdent leurs œuvres ».   

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite