LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Avis à la clientèle au sujet de prétendues taxations des produits pour animaux dans le nouveau Cgi : La cinglante réplique de Nicolas Yènoussi à “Véto Services”

0 56

Les produits pour animaux continuent de bénéficier, jusqu’à nouvel ordre, du régime d’exonération permanente prescrite par l’article 10 de l’ordonnance 2014-01 du 02 janvier 2014, portant loi des finances pour la gestion 2014. C’est la précision donnée par directeur général des impôts,  Nicolas Yènoussi, en réponse à un avis contraire émis par le directeur général du groupe “Veto services Sa”, à sa clientèle, par note en date du 05 janvier 2022.

Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes faisant l’objet d’augmentation ou de maintien de taxes sur certains produits circulent au sein de l’opinion. La dernière en date est celle du groupe “Veto Services”, qui s’est illustré par une interprétation biaisée du nouveau Code général des impôts. En effet, dans un avis à la clientèle en date du 05 janvier 2022, Rémi Cossi Codjia, directeur général dudit groupe, se fondant sur une prétendue non-reconduction des « dispositions de l’article 10 de la loi de finances pour la gestion 2014 instaurant un régime d’exonération des droits et taxes d’entrée et de la taxe sur la valeur ajoutée relativement à l’importation, la production ou la vente des produits destinés à l’alimentation du bétail, de la volaille, du poisson, et des autres organismes aquatiques en République du Bénin », les informe d’une augmentation du prix de cession desdits produits. Faux ! rétorque la Direction générale des impôts. Dans une lettre en date du 06 janvier 2022, adressée au signataire de l’avis incriminé, Nicolas Yènoussi a apporté un cinglant démenti à cette intoxication. « Je tiens à vous préciser que cette disposition de la loi est une mesure permanente hors Code général de impôts, qui n’a pas été abrogé jusqu’à ce jour ». Par ailleurs, la même note enjoint expressément au premier responsable du groupe “Véto Services” de publier sous 24 heures, un contre-avis afin de désamorcer cette bombe lancée au sein de l’opinion. Visiblement, la Direction générale des impôts veille au grain face aux fausses informations distillées au sein de l’opinion depuis quelques jours au sujet du nouveau Code général des impôts et la Loi de finances gestion 2022. Les populations doivent faire preuve de vigilance face à ces manœuvres abjectes de commerçants véreux dont la finalité est de saboter les efforts du gouvernement dans l’amélioration du panier de la ménagère.

Gabin Goubiyi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite