LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Augustin Sodjinou du Br sur le parrainage lors de la Présidentielle de 2021: « Aucun consensus de 1990 n’a été mis à mal »

0

Avec l’introduction du parrainage dans l’élection présidentielle, le Bénin est sur la voie des grandes Nations démocratiques. Ce dimanche 19 juillet 2020 sur l’émission « Le Duel » de la chaîne de télévision E-Télé, Augustin Sodjinou a martelé cette grande avancée que connaît la démocratie béninoise. Selon lui, désormais, la démocratie béninoise, vieille déjà de trente ans, ne doit plus être taxée de « jeune ». Elle a grandi grâce aux réformes politiques courageuses entreprises par le président Patrice Talon qui, avec le parrainage, a trouvé la bonne formule pour mettre fin aux candidatures fantaisistes. En effet, a-t-il rappelé, le pays connaissait à chaque joute électorale des candidatures commerciales. Certains individus se portaient candidat juste pour escroquer sur le plan international ou pour amuser la galerie. Mais aujourd’hui, c’est révolu. Nul ne peut être candidat en République du Bénin s’il n’obtient la signature de 10% des élus. « L’élection présidentielle n’est plus un jeu. C’est un exercice sérieux, c’est un exercice qui a besoin des acteurs politiques. Il faut qu’on laisse les domaines politiques aux acteurs politiques. A partir de ce moment, il est normal que des élus puissent parrainer la candidature de tout Béninois qui remplit les conditions avant que ce dernier ne se porte candidat », a-t-il martelé. Pour ce membre du parti Bloc républicain, il n’y a point lieu d’entretenir de vaines polémiques quant à la possibilité pour des candidats de l’opposition d’obtenir des parrains au sein des élus des parti Up et Br soutenant les actions du Chef de l’Etat. « Ce n’est pas parce qu’on appartient à la mouvance qu’on est apatride », a-t-insisté pour montrer qu’au moment opportun, ces élus feront des choix judicieux. Il convient de préciser pour cette émission « Le Duel », Angelo Sodjinou avait comme contradicteur Stanislas Houngbédji de l’Union sociale libérale (Usl) qui a plaidé que soit sauté le verrou du parrainage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite