28 C
Cotonou
jeudi, 26 novembre, 2020
LE MATINAL
Actualités

Atténuation des effets du Covid-19: Un Plan de sauvetage des exploitations agricoles

Le gouvernement continue de déployer sa politique de mise en œuvre du plan de relance de l’économie nationale pour l’atténuation des effets socioéconomiques du Covid-19. Après la première série de mesures prises par le gouvernement en Conseil des ministres du 10 juin 2020, l’Exécutif, au cours de sa rencontre hebdomadaire de ce mercredi 29 juillet, a pris d’autres mesures complémentaires de soutien aux entreprises d’exploitations agricoles et aux micro, petites et moyennes entreprises. Il s’agit en effet, de la mise en place d’un mécanisme de garantie, d’une ligne de refinancement des Systèmes financiers décentralisés (Sfd), et des mesures spécifiques au secteur agricole. L’objectif poursuivi à travers ce mécanisme est de partager le risque à hauteur de 50% avec les banques, par le biais d’une ligne de garantie de 50 milliards francs Cfa sur le total de 100 milliards de francs Cfa précédemment annoncés, suivant les conditions ci-après : une garantie par l’État à hauteur de 50%, du montant du crédit octroyé à l’entreprise par la banque dans une limite maximale de 500 millions de francs Cfa par Mpme. Cette garantie s’effectuera à hauteur de : 25% sous forme de “gage espèce” auprès de la banque émettrice de crédit, à un taux ne dépassant pas le taux marginal de la Bceao, soit actuellement 2% l’an sur toute la durée de vie du crédit, et 25% sous forme d’engagement par signature. Alors, en cas de défaillance de l’entreprise, la garantie sera appelée après épuisement de toutes les démarches de recouvrement à effectuer par la banque, lorsque la perte a été constatée comme définitive, soit 5 ans après le déclassement du crédit en créance douteuse. Ainsi, suite à l’appel de la garantie dans les conditions ainsi présentées, l’Etat assurera 50% du net non recouvré au bout de 5 ans. Ces nouvelles mesures vont au profit de secteurs productifs qui soutiennent la création de richesses. Elles tiennent compte de toutes les problématiques de financement des Micro, petites et moyennes entreprises (Mpme) qui représentent près de 90% des acteurs de l’économie nationale. Ces mesures encouragent et favorisent également l’accompagnement des banques, notamment le principe de partage des risques avec les banques à hauteur de 50%. La deuxième mesure prend en compte une ligne de refinancement des Systèmes financiers décentralisés (Sfd). Cette mesure complète celles annoncées le 10 juin 2020. Le Conseil des ministres a décidé de dégager pour les Sfd, une ligne de refinancement de 10 milliards de francs Cfa au profit des micros et très petites entreprises. Elle sera administrée par le Fonds national de la microfinance qui mettra les ressources à la disposition de ces Sfd à un taux de 2%. A leur tour, ces derniers feront des prêts aux micros et très petites entreprises à des taux n’excédant pas 12% en lieu et place de la moyenne de 20% habituellement appliquée à cette cible. En vue d’assurer le retour des fonds injectés, il sera institué un dispositif rigoureux de prise de garantie et de suivi-évaluation. Ainsi, les crédits accordés aux Sfd seront adossés à des sûretés réelles de façon à couvrir le risque en cas de défaillance. Des mesures spécifiques au secteur agricole ont été également prises le gouvernement.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Supposée création d’un parti de l’opposition : Nicéphore Soglo dément son implication

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Chargement....

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." "En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales" "Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique." Accepter Lire la suite

Politique de confidentialité & Politique de Cookies
Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils