LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Attaques des Forces de défense et de sécurité à Banikoara et Porga : Vives condamnations !

0 14

Les attaques perpétrées contre les Forces de défense et de sécurité les 30 novembre et 1er décembre 2021 à Banikoara et Porga par des individus non encore-identifiés n’ont laissé personne indifférent. L’Assemblée nationale, les partis Force cauris pour un Bénin émergent et “Les démocrates” puis l’ambassade des Etats-Unis près le Bénin ont entre autres, réagi. A travers des communiqués et déclarations, James-William Gbaguidi, Paul Hounkpè, Eric Houndété et Patricia Mahoney, respectivement porte-parole de l’Assemblée nationale, chef de file de l’opposition, président du parti “Les démocrates” et ambassadrice des Etats-Unis ont condamné ces actes. Ils ont exprimé leurs compassions et exhorté le gouvernement à prendre toutes les mesures pour la protection des personnes et des biens et garantir l’intégrité du territoire national. 

L’Assemblée nationale condamne les attaques et apporte son soutien à l’Armée

Communiqué

Mesdames et messieurs les journalistes,

Chers compatriotes,

Ces jours derniers, par deux fois, les Forces de défense et de sécurité de notre pays ont subi des attaques perpétrées par des éléments djihadistes dans les départements de l’Alibori et de l’Atacora.

La première fois lorsqu’une patrouille de l’Armée de terre a affronté des djihadistes dans la matinée du mardi 30 novembre 2021 dans le lit du fleuve Mékrou, affrontement au cours duquel un individu suspect a été abattu. La deuxième fois, lorsque dans la nuit du 1er au 02 décembre 2021, la base militaire avancée de la région de Porga, a été attaquée.

Deux des vaillants soldats de notre Armée, le Lieutenant Calvin N’Dah et le Sergent-chef Labo Bani, ont perdu la vie dans cette lâche agression et huit autres ont été blessés.

En ces douloureuses circonstances, le Bureau et la Conférence des présidents se sont réunis en urgence. L’Assemblée nationale condamne fermement ces viles attaques et se tient sans réserve aux côtés des Forces de défense et de sécurité ainsi que des paisibles populations civiles dans toutes les régions du Bénin.

Au nom de tous ses collègues, le président Louis Gbèhounou Vlavonou présente ses condoléances les plus attristées aux familles des illustres disparus tombés au champ d’honneur et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

L’Assemblée nationale se tient également aux côtés du gouvernement et de son Chef, le président Patrice Talon, dans cette situation qui est imposée à notre pays et reste prête à contribuer sans répit à une lutte implacable contre l’extrémisme violent. Elle en appelle à une procédure judiciaire diligente et à une sanction exemplaire à l’encontre des auteurs de ces actes.

C’est également l’occasion d’inviter les citoyens, quelles que soient leurs obédiences politiques, religieuses ou sociales, à manifester leur attachement à la paix en dénonçant de manière systématique aux forces de défense et de sécurité, les mouvements ou attitudes suspects, mais aussi en se refusant à adhérer à toute idéologie prônant l’intolérance et la violence.

Au Bénin, nulle place au terrorisme et à ses adeptes !

Fait à Porto-Novo, le 03 décembre 2021

Le porte-parole de l’Assemblée nationale

James-William GBAGUIDI

Les Etats-Unis s’engagent à soutenir le gouvernement

Déclaration de l’ambassadrice des Etats-Unis, Patricia Mahoney

J’exprime mes condoléances les plus attristées aux familles des soldats tués dans l’attaque intervenue à l’aube du 2 décembre contre les forces militaires béninoises près de Porga. Les Etats-Unis condamnent cette violence.

Nous nous engageons à soutenir le gouvernement du Bénin dans ses efforts de promotion de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, notamment à travers une assistance aux Forces armées béninoises dans le but de mieux sécuriser les frontières du pays.

Nous sommes également engagés aux côtés du gouvernement et de la société civile pour empêcher l’insécurité de prendre racine, notamment à travers la prestation de services de santé, le développement économique et les programmes de résilience communautaire.

Tous les actes de violence sapent ces efforts ainsi que d’autres visant à améliorer les moyens de subsistance et la sécurité du peuple béninois, des populations voisines et des habitants de la sous-région.

Vendredi 03 décembre 2021

Le parti “Les démocrates” plaide pour le renforcement de la protection des personnes et des biens

Communiqué du parti “Les démocrates” (Ld)

Depuis quelques jours, le Bénin est sous le feu de la rampe de l’actualité suite aux attaques armées subies par ses Forces de défense et de sécurité en patrouille dans les zones frontalières au nord du pays.

En effet, dans un communiqué publié le jeudi 02 décembre 2002, le Chef d’Etat- major général de l’armée béninoise, a confirmé ces attaques et déploré deux pertes en vies humaines dans les rangs des militaires béninois.

La psychose et la peur créées par ces attaques interpellent et ne peuvent laisser aucun patriote indifférent face à cette nouvelle donne sécuritaire pour notre pays. Face à la menace terroriste nous sommes tous exposés, peu importe nos familles politiques.

Au regard du mode opératoire des auteurs de ces attaques, tout indique qu’il s’agit d’attaques perpétrées par de vrais terroristes des mouvements djihadistes qui sévissent depuis plusieurs années déjà dans l’espace ouest africain en général et dans les pays Sahéliens en particulier.

Ainsi, en mesurant la gravité de la situation créée par ces attaques terroristes, le parti “Les démocrates” exprime ses vives préoccupations tout en s’inquiétant de la facile intrusion progressive du phénomène djihadiste dans notre pays.

Nous regrettons les pertes en vie humaines et nous inclinons devant la mémoire des disparus. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles éplorées, aux Forces de défense et de sécurité ainsi qu’à toute la nation béninoise.

Le parti “Les démocrates” compatit aux douleurs des blessés et de toutes les personnes affectées par ces attaques. “Les démocrates” demandent que  conformément aux dispositions de la Constitution, la protection des populations et de leurs biens soit renforcée. Il s’agira donc de doter les Forces de défense et de sécurité de moyens adéquats et suffisants pour combattre efficacement le  véritable terrorisme. La sécurité des citoyens et la défense de l’intégrité territoriale n’ont pas de prix.

Le parti “Les démocrates” invite les populations à redoubler de vigilance pour s’organiser en vue de détecter ou d’aider à détecter les terroristes afin que les forces de défense et de sécurité puissent efficacement organiser leur éradication partout où ils se trouvent.

C’est l’occasion de rappeler que le Bénin est un. Ces agressions qui mettent en péril notre Patrie commune montrent à souhait que la contradiction principale qui oppose plus que jamais notre peuple à ces forces extérieures porteuses de mort. Ces agressions indiquent désormais la voie royale à suivre: C’est Ensemble avec tous les filles et fils du Bénin que nous ferons face aux défis démocratiques, sécuritaires, sociaux et économiques dans la construction d’une nation prospère dans la concorde et la paix

Le parti “Les démocrates” demande aux autorités gouvernementales béninoises d’engager ou de s’impliquer dans les actions de coopération sous-régionale, régionale et internationale en vue de combattre efficacement le terrorisme. 

Cotonou, le 3 décembre 2021

Le président,

Eric Houndété

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite