LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Association des anciennes basketteuses du Bénin : Un 20ème anniversaire sous le sceau de la pérennisation des acquis

0 64

Portée sur les fonts baptismaux en 2001, l’Association des anciennes basketteuses du Bénin (2A2B) totalise deux décennies d’existence. Moment de bilan, elle a mobilisé tout le staff sur le terrain de basket ball de l’énergie le samedi 18 décembre 2021. Pionnière de cette initiative, la présidente d’honneur Célestine Adjanohoun s’est réjouie du chemin parcouru. A l’en croire, en donnant vie à une telle organisation, elles étaient à mille lieues de s’imaginer qu’elle allait avoir une telle longévité au point même de donner naissance à une pépinière appelée “Les héritiers”. “Les héritiers”, a-t-elle martelé, ce sont leurs enfants qui ont été initiées à la pratique de ce sport de main. En termes de perspectives, Célestine Adjanohoun annonce la mise en place d’autres initiatives au profit des jeunes filles. «Nous estimons que nous n’avons pas encore atteint notre objectif de départ qui est de favoriser une jeunesse de qualité», a-t-elle justifié invitant à l’occasion les parents à encourager leurs mômes à s’adonner à ce sport.

Pour Jeannette Houngbédji, vice-présidente de l’Association des anciennes basketteuses du Bénin, le chemin parcouru est long. Et rares sont les associations d’anciennes basketteuses qui ont pu franchir un tel cap. «20 ans, c’est un long chemin. C’est une première, parce que très peu d’associations d’anciennes basketteuses se sont retrouvées et ont su rester ensemble pendant tout ce temps. C’est un évènement et nous rendons grâce à Dieu», a-t-elle fait savoir avant d’ajouter. «Nous avons mobilisé ”Les héritiers”, la relève que nous avons formée. Nous sommes fières», a-t-elle confié.

Venu partager avec les 2A2B ces moments de réjouissance, l’ancien basketteur Basile Akpo a dit toute sa joie . «C’est une très bonne chose. 20 ans, c’est énorme. Si elles ont tenu jusque-là, c’est qu’il y a quelque chose qui est défendue agréablement. Courage à elles, et longue vie aux 2A2B», a-t-il souhaité. Il est à préciser qu’au terme de cette randonnée sportive, les 2A2B ont offert des équipements sportifs à leurs héritiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite