LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Remembrement du bureau de l’Assemblée nationale : Le Bloc républicain conserve le poste de 2ème questeur

0

(Nazaire Sado remplace André Okounlola)

Le poste de 2ème questeur de l’Assemblée nationale est toujours gardé par le Bloc républicain (Br). Le député Nazaire Sado a été élu en remplacement de André Okounlola hier jeudi 7 octobre 2021 à l’ouverture des travaux de la 3ème session extraordinaire.

53 voix pour, 02 contre et 03 abstentions, c’est le vote qui a sanctionné l’élection du député Nazaire Sado du Bloc républicain (Br) au poste de 2ème questeur de l’Assemblée nationale. Il remplace son collègue André Okounlola de la même obédience politique que lui promu ambassadeur du Bénin en Russie. Avec cette élection, le parti au cheval blanc cabré dispose de trois représentants dans le bureau de l’institution parlementaire. Il s’agit du premier vice-président, Robert Gbian, de la première secrétaire parlementaire, Sofiath Schanou et du deuxième questeur, Nazaire Sado contre quatre pour l’Union progressiste (Up).

L’élection

proprement dite

Le top de la session extraordinaire qui a conduit à l’élection du remplaçant de André Okounlola a été donné par le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou. Mais en amont, le président du groupe parlementaire du Bloc républicain (Br), le député Abdoulaye Gounou, a déposé sur la table du numéro du Parlement, le nom de celui qui va remplacer son collègue André Okounlola. L’ensemble des députés Br ont porté leur choix sur l’élu de Bohicon Nazaire Sado. C’est ainsi qu’après lecture de la décision du groupe parlementaire Br à la plénière, le président de séance, Louis Vlavonou, a invité le président de la commission des lois, Orden Alladatin, à se prononcer sur la demande en procédure d’urgence du dossier. Ce dernier a demandé une trentaine de minutes de suspension pour permettre à ce que les commissaires de sa commission se retrouvent pour pondre le rapport final. Il sonnait donc 15h quand le président Louis Vlavonou a suspendu les travaux. A la reprise après une heure, c’est le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Robert Gbian, qui a pris les commandes. Le rapport de la commission des lois étant approuvé par la plénière, les députés sont donc passés au vote à bulletin secret pour confir mer le choix du parti minoritaire Bloc républicain. Au terme du scrutin, 62 députés ont voté pour, 02 contre et 03 abstention. L’heureux du jour a été appelé à la tribune officielle de l’hémicycle par le président de séance pour recevoir les félicitations de ses collègues députés. Pour rappel, le remembrement du bureau a été sollicité par 17 députés en procédure d’urgence. Il s’agit des députés Robert Gbian, Norbert Ahivohozin, Gildas Agonkan, Eustache Akpovi, Etienne Tognigban, Mathias Kouwanou, Romaric Ogouwalé, Jacques Yempabou, Kora Gounou Zimé, Justin Agbodjèté, Joseph Anani, Hilaire Adoun, Nathanaël Sokpoékpé, Mariama Baba-Moussa, Nazaire Sado Mora Sanni, Mama et Issa Salifou.

Martial Agoli-Agbo (Br Ouémé-Plateau)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite