LE MATINAL
Actualités

Arriérés de salaires des travailleurs: Romuald Wadagni apporte des précisions

Le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, a apporté des clarifications sur la dette de l’Etat envers les travailleurs, héritée par le gouvernement de Patrice Talon. A la faveur d’une rencontre avec la presse samedi 17 octobre 2020, il est revenu sur plusieurs dossiers, notamment ceux concernant la dette de l’Etat vis-à-vis des travailleurs et les pensionnés de l’Etat. Selon l’Argentier national, le montant de l’ensemble de la dette de l’Etat vis-à-vis des différentes catégories de la population, notamment les travailleurs au titre des rappels sur salaires en 2016 s’élève à 93,8 milliards de francs Cfa. Ce point qui a été présenté lors de la visite de Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (Fmi) en 2017 à Cotonou, correspond au non-paiement de l’effet des glissements catégoriels. « Le glissement catégoriel peut provenir de deux choses : l’avancement ou les échelons que l’on acquiert tous les deux ans mais aussi la progression des salaires liée aux promotions », a-t-il expliqué. Au dire de Romuald Wadagni, le fait qu’il fallait, pour les travailleurs, de se déplacer à la Fonction publique et faire plusieurs formalités administratives pour que les augmentations de salaire soient actées justifie en partie cette dette qui a été accumulée depuis des dizaines d’années. Soucieux de la situation des travailleurs, le président Patrice Talon, dès son arrivée à la tête du pays s’est résolument engagé à soulager leurs peines. Toutefois, a laissé entendre le ministre, « les instructions que le chef de l’Etat a données dès notre arrivée est de réfléchir et mettre en place un mécanisme afin que la dette ne s’accumule plus. « Depuis notre arrivée, nous avons mis en place un dispositif où les échelons des travailleurs sont constatés de façon mécanique et automatique dans le système de gestion de la paie, sans forcément attendre que les actes soient pris et que cela fasse le tour des Ministères. Cette réforme est effective depuis 2017 et permet de faire le constat automatiquement de l’effet des avancements. Cela dit, depuis avril 2016, on a des anciens actes qui étaient en cours de traitement et qui sont venus en fin de processus », a déclaré l’autorité ministérielle.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Céna : 31 formulaires de parrainage retirés ce mercredi

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Côte d’Ivoire : Deux journaux condamnés pour fausses informations

LA REDACTION

Le gouvernement met en garde les fauteurs de troubles pour des élections présidentielles apaisées

LA REDACTION

Homologation des prix de cession d’intrants et d’achat de coton de la campagne 2020-2021 : Les producteurs de l’or blanc saluent la décision gouvernementale

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils