LE MATINAL
Actualités Politique

Arrestations de Aïvo, Hountondji et Tamègnon : Jacques Migan souhaite les clarifications du procureur spécial de la Criet

Que reproche-t-on à Frédéric Joël Aïvo, Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon placés en détention provisoire depuis quelques jours et semaines ? L’ancien bâtonnier Jacques Migan souhaite que le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme donne les réels motifs de leurs attestations à l’opinion publique nationale et internationale. C’était à l’occasion de son passage sur l’émission ”L’entretien”  de la chaîne E-Télé ce dimanche 18 avril 2021. Selon l’avocat, tel que le procureur spécial, Mario Mètonou a procédé dans le dossier ”Madougou” en exposant à la presse les raisons de l’interpellation de  l’ancienne ministre de la Justice, il serait intéressant qu’il en fasse de même pour situer les Béninois. Cela aura le mérite d’arrêter les interprétations tendancieuses. « Il faut qu’on explique pourquoi ils ont été  interpellés. On ne se lève pas du jour au lendemain pour arrêter quelqu’un. Si on ne vous reproche rien, pourquoi irait-on vous chercher? », s’est demandé l’invité de la journaliste Angèle Toboula.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Covid-19 : 6 nouveaux décès enregistrés au Bénin

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Affaire “vente de gâteau au cannabis aux élèves à Cotonou” : La vendeuse écope de 2 ans de prison fermes

LA REDACTION

Conseil des ministres L’ancien ministre Lucien Kokou nommé Directeur de l’Anapes

LA REDACTION

Vaccination contre le Covid-19 : feu vert de l’Agence européenne des médicaments pour “Astra Zeneca”

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils