LE MATINAL
Actualités

Appel à la libération des parrainages : Reckya Madougou dans la manipulation

Après avoir déposé un dossier de candidature incomplet à l’élection présidentielle, la candidate du parti ‘’Les démocrates’’ se lance dans la manipulation de l’opinion. Reckya Madougou a dans un post sur sa page Facebook lancé un appel demandant de libérer les parrainages.

Au lieu de proposer à l’opinion un projet de société de la taille de l’ambition politique de son parti, Reckya Madougou, a opté pour la politique de la manipulation de l’opinion. La candidate du parti ‘’Les démocrates’’ à la Présidentielle du 11 avril 2021 a depuis la place Bio Guera à Parakou les partis de la mouvance à « libérer les parrainages » alors que le président du parti a dit publiquement que la formation politique n’en veut pas. La question se pose alors de savoir le bien-fondé de cette initiative. Le parrainage est quérable et non portable. Les parrainages n’ont jamais été confisqués. La preuve, tous ceux qui ont mené les démarches vers les élus ont eu gain de cause. Au nombre de ceux-là, il y a la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) qui a obtenu plus de 16 parrains. Au sein des Démocrates, ceux qui ont vite compris le plan orchestré par le parti avec à sa tête son président d’honneur ont dû prendre leurs responsabilités. C’est le cas de Irénée Agossa et consorts. Ils sont allés négocier les parrains dans la perspective de l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021. Sans doute qu’ils ont obtenu les parrainages pour déposer leur dossier. C’est la logique va-t-en guerre et de remise en cause des lois de la République qui les a conduits à la situation dans laquelle ils sont. Personne n’est contre la participation du parti à l’élection. Au contraire, le chef de l’Etat, patron de la mouvance a clamé haut et fort partout et à qui voulait l’entendre, que l’élection sera inclusive et donc un moment de fête. Jusqu’au dernier jour du dépôt de dossiers de candidatures, les parrains continuaient d’attendre les Démocrates. C’est même pour cette raison que le dossier du duo Talon-Talata n’a pas été vite déposé à la Céna, a-t-on appris. Tel on fait sa natte, tel on se couche. Ils sont résolus à participer à la Présidentielle sans les parrainages. La Céna et la Cour constitutionnelle apprécieront.

LIRE ASSI :  Route Akassato-Zè plaque : La chaussée bitumée interdite aux cyclistes et motocyclistes dès lundi prochain

Appel de la place Bio Guerra

Libérez Les Parrainages

Chers amis,

C’est depuis la place Bio Guerra à Parakou, la terre de mes aïeux, contrée où gît mon père ensevelit au milieu des siens sous la latérite de la savane enveloppant la cité des Koborou.

C’est depuis cette place emblématique de souvenirs et de symbole que je vous adresse cet appel.

Je suis sensible à vos peines, j’entends votre rage face à leurs aboiements contre ma candidature à votre service.

Je suis imperméable à leurs menaces

Je suis imperméable aux intimidations

Je suis imperméable aux diatribes des activistes qu’ils ont lâché à mes trousses sur les réseaux sociaux

Je resterai insensible aux forfaitures des 250 nouveaux activistes qu’ils viennent de recruter pour me dénigrer.

Ma candidature leur cause si tant de l’insomnie ?

S’ils sont aussi sûrs d’eux-mêmes, alors qu’ils ouvrent le jeu. Qu’ils laissent le peuple nous départager.

S’ils ne craignent pas la razzia dans les urnes, qu’ils nous permettent de compétir

LIRE ASSI :  Élection du maire de Lokossa : Le préfet Zinsou suspend le processus

#LibérezLesParrainages pour la présidentielle 2021.

En tout état de cause, ma détermination, cette énergie et cette combativité qui fulminent dans mes gènes sont confortées par ma FOI.

Qu’ils aillent interroger leurs représentants à Parakou. Le dimanche 7 février, lors de la prière à l’intention des défunts de ma famille, tous les Imams de Parakou étaient présents, y compris ceux qui les soutiennent, ainsi qu’une forte mobilisation des ténors de l’opposition dans le septentrion. La tentative de démobilisation orchestrée par nos adversaires politiques en convoquant une prière le même jour à la même heure, s’est donc soldée par un échec retentissant.

Reckya Madougou

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

LIRE ASSI :  Mise en œuvre des mesures sociales au profit des corps de métiers affectés par le Covid-19 Les personnes inscrites en ligne invitées à se rapprocher des Cps de leur localité

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

COVID 19 : LE GOUVERNEMENT BÉNINOIS MOBILISE ENVIRON 1,5 MILLIARD DE FRANCS CFA

LA REDACTION

Théodore Mongnidé sur la fête des religions traditionnelles au Bénin : « Le vodoun nous oriente vers trois aspects fondamentaux »

LA REDACTION

Election des maires : Des conseils communaux bloqués hier

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils