LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Alain Orounla au sujet des allégations sur le parrainage : « Le président Talon a joué sa partition »

0

En attendant la décision de la Cour constitutionnelle qui va statuer sur la liste des duos candidats retenus de façon provisoire par la Commission électorale nationale autonome (Céna), dans le cadre de la Présidentielle du 11 avril 2021, le ministre porte-parole du gouvernement s’est prononcé, ce mardi 16 février 2021, a Cotonou, sur le débat lié à la confiscation du parrainage. Alain Orounla a, au cours de son point de presse rappelé l’engagement du président Patrice Talon, candidat à sa propre succession d’oeuvrer pour une élection présidentielle inclusive lors de sa tournée nationale de reddition de compte dans les 77 Communes du Bénin. A en croire le ministre de la Communication et de la poste, le chef de l’Etat s’est appliqué et à impliqué tous les acteurs de l’administration publique afin que le parti  »Les démocrates » obtienne son récépissé afin de participer à l’élection présidentielle. Mieux, éclaire le porte-parole du gouvernement, le président de la République s’est rendu disponible pour que tous les candidats obtiennent les parrainages. Mais regrette-t-il, le président du parti  »Les démocrates » Éric Houndété, ne voulait pas ce parrainage. Ce qui explique qu’aucune démarche n’ait été entreprise par ce parti dans ce sens. « Même si le chef de l’Etat s’est activé pour recueillir les 16 parrains, les  »Démocrates » ne l’auraient pas accepté parce que les responsables de ce parti ne voulaient pas adhérer à la réforme du système partisan et au Code électoral », a dénoncé le ministre Orounla. Il a par ailleurs salué le sens de responsabilité de la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) qui a obtenu sans difficulté les parrainages requis. Il a également reconnu le pragmatisme de l’autre duo présidentiel régulièrement constitué issu des rangs du parti « Les démocrates » retenu par la Céna pour prendre part à l’élection présidentielle. Le ministre estime que le président de la République a joué sa partition pour que le scrutin soit un moment de fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

buy windows 11 pro test ediyorum