LE MATINAL
Actualités

<< Alain Orounla à propos du parrainage politique en 2021: « Il n'y aura pas de pression de la part du gouvernement »

« Il n’appartient pas au gouvernement de mettre la pression en vue d’influencer l’orientation de parrainage des élus à l’occasion de l’élection présidentielle de 2021». Ainsi s’est prononcé le ministre de la Communication et de la poste, ce samedi 3 octobre 2020 sur la télévision nationale lors d’un entretien intitulé ” L’actualité nationale au peigne fin”. A en croire Alain Orounla, le système de parrainage instauré par le Code électoral sera libre, sans aucune pression de la part de l’Exécutif. Sur la question, le porte-parole du gouvernement est en phase avec la Commission électorale nationale autonome (Céna) qui a indiqué cette semaine aux partis politiques que le parrainage se fera dans l’anonymat. « L’anonymat permet de mettre à l’abri les élus et les candidats de toute forme de pression », a indiqué Alain Orounla qui a souligné qu’un élu n’est pas nécessairement tenu de parrainer une formation de son camp. Répondant à la question selon laquelle cette nouveauté ne risque t-elle pas d’induire la corruption électorale, le ministre a fait savoir que cela est possible mais qu’il est de la responsabilité des acteurs politiques d’adopter des comportements sains. « C’est de la responsabilité des chefs et des membres de partis politiques de veiller en sorte que le milieu politique soit assaini », a poursuivi l’invité.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Coronavirus : Les cas se multiplient aux Etats-Unis

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Conseil des ministres : La directrice générale de l’Agence nationale des soins de santé primaires déchargée

LA REDACTION

Palais des gouverneurs : Le règlement intérieur de l’Assemblée nationale en examen lundi prochain

LA REDACTION

Radiation d’élus FCBE démissionnaires: Les intéressés peuvent siéger, mais sans la reconnaissance du Parti, selon Agapit Napoléon

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils