LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Alain Orounla à propos de la découverte de 70 000 munitions à Bantè : « Nous souhaitons que les résultats de l’enquête en cours soient vite établis »

0

Le ministre de la communication et porte- parole du gouvernement, Alain Orounla, n’est pas resté insensible à la découverte de 70 000 munitions de calibre 12 dans un minibus accidenté le vendredi 30 avril 2021 à hauteur du village d’Agbon dans l’arrondissement d’Atokolibé (Commune de Bantè). Abordant les questions d’actualité à l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 05 mai 2021, il a déploré la circulation de ces produits dangereux en dépit de la vigilance des forces de sécurité et de défense. « En dépit de la vigilance des services de Police, il est à déplorer qu’il y a de ces produits dangereux qui circulent dans notre pays et le procureur spécial de la Criet a eu l’initiative heureuse d’ouvrir une enquête sur ces produits interceptés pour déterminer leur provenance et leur destination, produits qui ont été interceptés dans une zone spécifique de notre pays », a fait savoir Alain Orounla. A l’en croire, ce qui est plus inquiétant dans cette découverte, c’est le fait que « les munitions interceptées sont de même nature que celles qui ont permis à des forces dites de résistance d’agresser nos forces de sécurité et de défense. Nous savons d’ores et déjà que ces produits qui proviennent d’un pays voisin, étaient destinés à une localité que nous connaissons très bien. Le gouvernement a bien raison d’être attentif à ce qui se passe dans cette localité et a procédé à l’interpellation d’un certain nombre d’acteurs qui ont publiquement appelé à venir au secours », a ajouté le ministre porte-parole du gouvernement. Pour finir, il a souhaité que les résultats de l’enquête qui sont en cours soient très vite établis. « Nous ferons le devoir de vous en répondre afin que les responsabilités soient situés », a-t-il promis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite