LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

Afrique de l’Ouest: Un virus décime les cacaoyers

0

Manger du chocolat fait partie des petits plaisirs. Mais, les plants de cacao sont menacés par un virus en d’Afrique de l’Ouest.

4,8 millions de tonnes de fèves de cacao ont été collectées dans le monde en 2019. Mais, les chiffres pourraient être encore plus importants sans les maladies qui prélèvent leur dû sur les cultures. En 2016, 1,7 million de tonnes ont ainsi été perdues. Premier coupable, une maladie récemment apparue et qui décime les plantations. Surnommé « virus de la pousse de cacao gonflé », il se manifeste notamment par des renflements au niveau des branches. La production s’amenuise, et de 3 à 5 ans après les premiers symptômes, l’arbre meurt. Si les racines du cacao se trouvent en Amérique latine, c’est essentiellement en Afrique de l’Ouest que la production prend place aujourd’hui : Côte d’Ivoire, Ghana, Nigéria ou encore Cameroun sont les principaux producteurs. Cinq agents pathogènes différents peuvent déclencher son apparition, mais aucun remède n’existe.

Faute de pouvoir guérir la maladie, les chercheurs s’y attaquent de plusieurs façons différentes. Des scientifiques essaient ainsi de détecter la maladie avant les premiers symptômes. Des modélisations climatiques sont effectuées pour pouvoir établir une carte du cacao, là où il sera encore possible de cultiver la précieuse fève dans l’avenir. Alors que 50 millions de personnes vivent grâce à la production de cacao à travers le monde, le temps presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite