LE MATINAL
Actualités

Affaires étrangères : Les succès diplomatiques du Bénin sous le Nouveau départ

(Plus de 1000 milliards de FCfa mobilisés pour financer le Pag)  

Les réformes et succès diplomatiques du Bénin depuis avril 2016 étaient sous les projecteurs hier, mercredi 30 décembre 2020. A la faveur d’une rencontre avec les professionnels des médias, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, a exposé les différentes performances du Bénin sous Patrice Talon.

 Le Bénin rayonne désormais dans le monde grâce à sa diplomatie. Depuis le 6 avril 2016, différentes réformes sont entreprises avec des succès variés. Les divers succès diplomatiques en matière de rayonnement, d’intégration régionale, de positionnement du pays sur la scène politique internationale, d’assistance aux Béninois de l’extérieur et de présence diplomatique des partenaires ont été passés au peigne par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération. Pour ce qui est du rayonnement du pays sous le Nouveau départ, Aurélien Agbénonci a mis un point d’honneur sur la restitution des biens culturels avec l’intervention du président de la République à l’Unesco. Le patron de la diplomatie a aussi évoqué le placement des cadres béninois au sein des organisations internationales et l’intervention du président Patrice Talon sur la lutte contre les faux médicaments à Genève. Il n’a pas passé sous silence l’élection du Bénin dans les instances dirigeantes des organisations internationales telles que l’Unesco, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine etc. et la participation active du pays aux prises de décisions au sein des organisations internationales. Pour ce qui est de l’intégration régionale, le Bénin s’est impliqué dans la lutte contre le terrorisme au sein de la Cedeao à travers un plaidoyer pour la mise en œuvre d’un plan ambitieux pour éradiquer le fléau. Avec le leadership du chef de l’Etat, le Bénin a également œuvré pour la promotion de la libre circulation des personnes et des biens et a géré avec maestria la fermeture de la frontière avec le Nigeria. A ce propos, Aurélien Agbénonci a annoncé une rencontre imminente entre le président Talon et son homologue nigérian Muhammadu Buhari après la réouverture de la frontière.  « C’est dans l’ordre normal des choses que les deux chefs d’Etat se rencontrent…Peut-être que le début de l’année prochaine serait le bon moment mais nous n’avons pas encore une date précise », a confié le numéro 1 de la diplomatie béninoise. Sur la scène politique internationale, le Bénin s’est brillamment illustré. Pour le positionnement du pays, le gouvernement organise régulièrement des rencontres avec le corps diplomatique. Le Bénin est élu dans les instances dirigeantes des organisations internationales et les Objectifs de développement durable sont mis en œuvre. « Les troupes béninoises participent aux opérations de maintien de la paix », a déclaré le ministre.

LIRE ASSI :  Agapit Napoléon Maforikan à propos de l’œuvre de l'ancien président de la Cour constitutionnelle: Le professeur Holo a plongé « le pays dans une incertitude constitutionnelle »

Quid des réformes ?

Plusieurs réformes ont été opérées depuis 2016 au plan diplomatique. La principale, est le réaménagement de la carte diplomatique. Dans le même ordre d’idées, les effectifs au sein des missions diplomatiques et consulaires ont été réduits. Les postes d’attaché financier et de commis de chancellerie ont été aussi supprimés dans les missions diplomatiques et consulaires. Pour une meilleure organisation du pèlerinage à la Mecque, la gestion du Hadj a été totalement réformée. A ces mesures, le ministre Agbénonci a ajouté entre autres, la délivrance des lettres de missions aux chefs de missions diplomatiques et consulaires, l’organisation des sessions d’immersion des ambassadeurs et des agents affectés en poste, la mise en place des passeports diplomatique et de service biométrique et la mise en ligne des instruments de coopération pour une accessibilité facile. Toutes ces réformes, a-t-il reconnu, ont permis une contribution significative au Programme d’action du gouvernement (Pag), avec 1007, 369 milliards qui ont été mobilisés auprès des Ptf sur la période 2016-2020 et 6,646 milliards pour le compte du trésor public par la Direction nationale de la traduction et de l’interprétation, la Direction des affaires consulaires et des Béninois de l’extérieur et les services consulaires des postes diplomatiques. Des partenariats bilatéraux et multilatéraux ont été noués avec plusieurs comme l’Estonie, le Rwanda et le Qatar. Toujours par rapport aux contributions au Pag, la promotion de la destination Bénin et de la culture béninoise a été une réalité. La pandémie du Covid-19 a été gérée avec notamment la mise ne place du dispositif national d’alerte et de prise en charge, et l’assistance aux étudiants béninois en Chine.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Communales 2020: La Haac fait le bilan de la campagne médiatique

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Menace de la Covid-19 : La Fbf diffère la reprise des championnats

LA REDACTION

Lutte contre les effets du Covid-19 : Le gouvernement débloque plus de 74 milliards pour le social

LA REDACTION

Ressources minérales : Les carrières illégales fermées

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils