LE MATINAL
Actualités

Activités malsaines de l’ex-président dans les Collines : Yayi prépare une nouvelle tension à Savè

Alors que têtes couronnées, religieux, organisations de la Société civile et autres gouvernants à divers niveaux œuvrent pour une élection présidentielle apaisée, l’ex-président de la République, Yayi Boni, mène des activités malsaines tendant à compromettre la paix en cette période électorale. Il tient des rencontres discrètes avec certaines couches dans les Collines aux fins de les inciter à la rébellion.

Chasseurs, imams et marabouts constituent entre autres, divers acteurs de la vie locale rencontrés par le président d’honneur du parti “Les démocrates” lors de son dernier séjour à Savè. Selon des sources dignes de foi, l’objectif de la mission de Yayi Boni dans les Collines est de les chauffer à blanc en vue de commettre des actes répréhensibles en cette période électorale. « Si vous priez bien sur la base du coran, vous allez provoquer la chute du pouvoir. Vous avez vu au Mali, ce sont les imams qui ont fait tomber Ibrahim Boubacar Kéita (Ibk) ». Tels sont en substance, les propos tenus par l’ex-président de la République lors de sa rencontre avec les imams de la localité. Yayi Boni serait-il en train de s’appuyer sur des corps constitués de Savè pour faire revivre au peuple béninois les événements de mai 2019 ? Le constat est patent. L’objet de sa rencontre avec les chasseurs, imams et marabouts de cette localité des Collines ne rassure guère. Non satisfait de l’absence de son parti d’alors aux élections législatives du 28 avril 2019, Yayi Boni s’était illustré dans des actes qui ont suscité le théâtre des 1er et 2 mai 2019 à Savè, Parakou et Cotonou. Des actes de vandalisme avaient été constatés avec de violents troubles qui se sont soldés par des pertes en vies humaines et d’importants dégâts matériels. Pour rappel, le duo candidat du parti “Les démocrates” à la Présidentielle du 11 avril prochain a été recalé par la Commission électorale nationale autonome (Céna) et la Cour constitutionnelle pour dossier incomplet et la candidate du parti, ReckyaMadougou, est gardée dans les liens de la justice pour “association de malfaiteurs et terrorisme”.

LIRE ASSI :  Ministère de l’enseignement secondaire : Le gouvernement justifie les 30 heures de quota horaire des aspirants

Abdourhamane Touré

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Piraterie maritime: Talon initie une nouvelle forme de sécurité pour les eaux béninoises

LA REDACTION

Exécution du Plan de travail annuel budgétisé : Le Maep a affiché des résultats satisfaisants en 2019

LA REDACTION

Tournée présidentielle : Talon promet un développement équilibré à Lokossa

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils