LE MATINAL
Actualités Société

Activement recherché : Le Nigérian Sunday Igboyo arrêté à Cotonou

Sunday Adeyemo, connu sous le nom de Sunday Igboho, a été arrêté à l’aéroport de Cotonou au Bénin par des agents de sécurité avec en sa possession un passeport béninois.

Le militant séparatiste yoruba Sunday Adeyemo, connu sous le nom de Sunday Igboho, a été arrêté à Cotonou. C’est ce qu’indique le site d’informations nigérian ‘’The Nation’’ et Bbc Afrique. Considéré comme un agitateur de la nation yoruba au Nigéria, Igboho avait échappé à une descente de la police nigériane à son domicile à Soka (Ibadan) le 1er juillet 2021. Deux de ses hommes auraient été tués et 13 autres arrêtés. Depuis lors, il est entré dans la clandestinité. Après avoir manqué de l’interpeller en début du mois, le gouvernement fédéral avait alerté les services d’immigration nigérian afin qu’ils le surveillent. L’activiste nigérian est accusé de « vouloir déstabiliser » son pays et détenait un stock d’armes. Recherché par les services de police ainsi qu’une dizaine de ses proches, il a trouvé refuge au Bénin. Sunday Igboho avait un passeport allemand avec une validité de 10 ans. Selon le site d’informations ‘’The Nation’’,  Reno Omokri, ancien collaborateur de l’ancien président Goodluck Jonathan, trouve regrettable, l’arrestation du séparatiste yoruba. « C’est un héros combattant de la liberté qui nous a défendus » a-t-il déclaré invitant les soutiens du militant à rassembler leurs ressources pour défendre juridiquement ce dernier qui sera certainement remis aux autorités de son pays dans les prochains jours. Sur le site d’information Koaci, l’historien nigérian de renom, Prof Banji Akintoye, a confirmé l’arrestation de Sunday Adeyemo. Après l’arrestation d’Igboho au Bénin, il reste à savoir s’il sera extradé ou pas vers le Nigeria. Contre une éventuelle extradition, Prof Akintoye a déclaré que des démarches se feront pour empêcher qu’Igboho soit extradé vers le Nigéria car « la République du Bénin est une terre qui respecte les règles de droits ». Le  Service nigérian de l’immigration a émis une note le 09 juillet 2021 et adressé au directeur général du Département des services  de l’État, à l’Inspecteur général de la police et au directeur général de l’Agence nationale des renseignements (Nia) pour arrêter le séparatiste Igboho partout où il se retrouvera pour cause d’activités visant à déstabiliser le Nigéria, mais aussi, la possession d’un stock d’armes.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Affaire Aïvo à la Criet : Le ministère public souhaite que la Cour prononce son incompétence

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Dieudonné Gbédjekan prend les rênes de la commune de Klouékanmey

LA REDACTION

Agression sur le candidat déclaré à la Présidentielle Ganiou Soglo : L’indécente récupération de Reckya Madougou

LA REDACTION

Apposition d’affiches et suscitation de la candidature de Talon en 2021 : La présidence de la République rappelle les mouvements à l’ordre

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils