LE MATINAL
Actualités Société

Actes de vandalisme post 6 avril : le procès des manifestants arrêtés s’ouvre le 27 juillet à la Criet

Les auteurs ou co-auteurs des manifestations post 6 avril pour exiger la fin du mandat du président Patrice Talon répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes. Dans ce cadre, la trentaine de manifestants interpellés mercredi 7 avril 2021 par les forces de sécurité publique ont été présentés le même jour au procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). De sources bien informées, après leur audition et en attendant leur procès programmé pour le 27 juillet prochain, ils sont placés en détention provisoire dans les maisons d’arrêt de Missérété, de Cotonou et de Ouidah. Selon un des avocats de la défense, Maître Gnihoué, joint par des médias de la place, la justice leur reproche des faits de trouble à l’ordre public, de destruction de biens publics et de terrorisme.

Inscrivez-vous à notre liste

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

LIRE ASSI :  Radiation au sein du parti Fcbe : Paul Hounkpè rapporte sa décision

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

Laisser un commentaire sur facebook

Related posts

Après Gbakpodji : Trois nouvelles localités de l’Ouémé électrifiées

LA REDACTION

Lutte contre le Covid-19 : Les sites dédiés pour la vaccination

LA REDACTION

Coronavirus: La France se tourne vers le Chloroquine

LA REDACTION

Leave a Comment

Comment puis-je vous aider
Bienvenue sur le site du Groupe de Presse le Matinal
Aller à la barre d’outils