LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

50ème édition du championnat du monde de pétanque 2022 : Idrissou Bouraïma rappelle la Fbp à l’ordre

0 5

Au cours d’une conférence de presse tenue hier jeudi 9 décembre 2021, Idrissou Bouraïma, président de la Confédération africaine des sports boules à fait le point de l’évolution de l’organisation de la compétition. Il a profité de l’occasion pour recadrer la Fédération béninoise de pétanque dans son rôle qu’elle semble oublier pour la réussite de la compétition.

« La Confédération africaine de sport boules (Casb) par notre voix, entend encore une fois, rappeler à la Fédération béninoise de pétanque (Fbp) que l’organisation de la 50ème édition du championnat du monde de pétanque qui aura lieu à Cotonou en décembre 2022, sur proposition du ministre des Sports, lui incombe conformément au cahier de charges de la Fédération internationale de pétanque et jeux provençal (Fipjp). A cet effet, elle doit prendre nécessairement en compte, la volonté politique clairement affichée par le président de la République, et l’implication personnelle du ministre Oswald Homécky et de l’encadrement technique en matière d’expertise de la Casb, si et seulement si elle était sollicitée par des voix appropriées. Autrement dit, (…)  à partir de cet instant pour ne pas dire à partir d’aujourd’hui, chacun doit pouvoir prendre ses responsabilités et jouer correctement sa partition pour le succès éclatant de ce grand rendez-vous auquel le chef de l’État et son gouvernement attaché du prix. » C’était sur ces remontrances que Idrissou Bouraïma, président de la Casb, a  recadré  le comité exécutif de la Fbp par rapport aux responsabilités qui lui incombent dans l’organisation et surtout la réussite de ce grand événement planétaire que va accueillir la Nation béninoise en 2022 du 8 au 11 décembre. C’était à la faveur de son habituelle conférence de presse pour faire le point de l’évolution de l’organisation de ce grand événement sportif planétaire qui s’est tenue hier, jeudi 9 décembre 2021 au siège de son institution que l’engagé premier responsable de l’instance faîtière africaine de cette discipline a profité pour réorienter le comité exécutif béninois de ce sport. En effet, après la désignation de la République du Bénin par la Fipjp pour l’organisation de l’événement, la Casb, soutenue par le ministère des sports béninois, a mené les différentes démarches nécessaires pour la réussite de la compétition sur tous ses plans sur le territoire béninois. Tout ceci, sous le regard judicieux de la Fbp qui a connu sur demande de la Casb, la mise en place d’un comité national technique autorisé à l’issue d’un conseil des ministres. Mais, tout porte à croire qu’au jour d’aujourd’hui, que le projet de construction du boulodrome qui va abriter l’événement, ne bouge pas à 364 jours du démarrage de l’événement. C’est suite à ce désagréable constat que Idrissou Bouraïma de la Casb a martelé aux membres de la Fédération béninoise, leurs rôles pour la brillante réussite de cette fête mondiale.

K. S. (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite