LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

4ème promotion de Licence professionnelle : L’Issic met plusieurs journalistes sur le marché de l’emploi

0

L’Institut supérieur des sciences de l’information et de la communication (Issic) a organisé ce mercredi 14 juillet 2021, la soutenance de la 4ème promotion de ses étudiants en Licence professionnelle. Au total, 6 impétrantes ont planché devant le jury pour décrocher leur diplôme en Journalisme reporter d’images (Jri).

Six nouvelles journalistes reporters d’images sont mises sur le marché de l’emploi par l’Institut supérieur des sciences de l’information et de la communication (Issic). Il s’agit de Sandra Cakpo, Adnette Hachémè, Evelyne Dossou, Melvina Chabi, Nelly Gnanvy et Préférence Noutèvi. Après trois années de formation, elles ont défendu tour à tour leur mémoire de Licence professionnelle en Journalisme reporter d’images (Jri) devant un jury composé de Dr Gad Abel Dideh, Agapit Napoléon Maforikan et Michel Tchanou. « Le respect des décisions de la Haac par les médias lors de l’élection présidentielle de 2021 : cas du quotidien « Le Matinal »» ; « Impact du non-respect du Code de déontologie sur les organes de presse béninoise » ; « La contribution des médias à la lutte contre les violences conjugales envers les hommes au Bénin : cas de la radio Océan » ; « Analyse de la participation de E-Télévision à la lutte contre la Covid-19 » ; « Problématique des journalistes spécialisés dans l’animation des desks dans les rédactions » et « Perception de la politique gouvernementale de lutte contre la Covid-19 par les journalistes du quotidien « Le Matinal » », sont les thèmes abordés par les impétrantes. Dans l’ensemble, les nouvelles journalistes se sont estimées moins satisfaites par rapport aux diverses mentions obtenues. « Pour ma mention, je ne peux que remercier Dieu car tout est grâce. Certes, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais mais l’essentiel est que j’ai pu plancher par la grâce de Dieu », a confié Sandra Cakpo. Tout comme elle, sa camarade Adnette Hachémè a aussi avoué son insatisfaction par rapport à sa mention. « J’avoue que je ne suis pas très satisfaite du résultat mais je rends grâce à Dieu et je remercie les membres du jury pour les remarques qui étaient très pertinentes ». Les notes de soutenance varient entre 12 et 16 sur 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite