LE MATINAL
Le Matinal est l’un des premiers quotidiens privés nés quelques années après la conférence nationale. Le matinal existe depuis 1997 et est aujourd’hui tiré à plus de 5000 exemplaires, LE MATINAL est aujourd’hui le quotidien plus influent au Bénin.

3ème édition du concours “Grand prix littéraire du Bénin” : Des innovations qui promeuvent le sous-secteur du livre

0 15

Les gagnants du concours “Grand prix littéraire du Bénin” sont connus. La soirée de délibération et de remise des prix de la 3ème édition a été organisée vendredi 17 décembre 2021 sous la présidence du ministre du Tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel Abimbola, et en présence de plusieurs acteurs du sous-secteur du livre au Bénin.
En créant le “Grand Prix littéraire du Bénin”, le Ministère du tourisme, de la culture et des arts entend mettre en valeur la diversité de la création littéraire nationale ; faire découvrir et promouvoir les écrivains béninois et leurs œuvres ; encourager le professionnalisme chez les éditeurs nationaux ; déceler, stimuler et valoriser les jeunes talents littéraires et enfin favoriser le positionnement du Bénin sur la scène littéraire africaine et mondiale. « Cette 3ème édition qui consacre des œuvres littéraires de fiction écrites en français par des auteurs de nationalité béninoise, a connu deux innovations majeures grâce à la volonté du gouvernement mise en œuvre par le ministre Jean-Michel Abimbola, à travers la création de 2 prix spéciaux », a indiqué le directeur des arts et du livre, Blaise Tchetchao. « En plus du “Grand prix littéraire”, les deux prix spéciaux visent à distinguer et à récompenser l’éditeur et le journaliste critique ou chroniqueur littéraire qui ont le plus marqué, de par leurs productions, la vie littéraire du Bénin, ces trois dernières années », a-t-il souligné. Ainsi, pour y arriver, trois jurys distincts ont examiné les candidatures dans chaque catégorie dans une totale transparence et sous la supervision de l’huissier de justice, Me Fridaouss Ayitchémè. « La tâche n’a pas été aisée, tant les candidats étaient au coude-à-coude. Il est difficile de fixer la valeur de l’œuvre. Mais il fallait quand même choisir un gagnant », a témoigné Pascal Okri Tossou, président du jury du “Grand prix littéraire”.

Les distinctions

Après délibération, c’est le journaliste chroniqueur Tanguy Agoï de la chaîne de télévision privée Canal 3 Bénin, qui a remporté le prix “Meilleur journaliste chroniqueur littéraire”. En plus du trophée, il a reçu un chèque d’un (01) million de FCfa. Le second prix spécial dénommé “Prix de l’éditeur” est revenu à la Maison d’édition “Ruisseau d’Afrique”. En plus du trophée, elle a reçu quant à elle, un chèque de trois (03) millions de francs Cfa. Le prix tant attendu à savoir le “Grand Prix Littéraire du Bénin”, édition 2021 a été décerné à l’écrivain Raouf Mama. Il a reçu des mains du ministre Jean-Michel Abimbola, un trophée et un chèque de 5 millions de francs Cfa. Les lauréats, pour la plupart, ont témoigné que ces distinctions sont l’expression de la reconnaissance de plusieurs années de sacrifice au service de l’industrie du livre au Bénin. Ils ont apprécié cette initiative gouvernementale qui sans doute, viendra promouvoir le sous-secteur et redonner espoir à ses acteurs. « La littérature, bien avant le dessin et la chanson, est le premier territoire que l’homme a inventé pour déployer son imaginaire et survivre à sa mort. C’est ce mode de chasseurs d’étoiles, de porteurs d’utopies positives que nous célébrons aujourd’hui, comme ce fût le cas l’année dernière et l’année d’avant, à ce rendez-vous désormais acté comme traditionnel et incontournable dans notre agenda littéraire national », c’est en termes que le ministre Jean-Michel Abimbola a rassuré toute l’assistance quant au regard bienveillant que le gouvernement depuis 2016, porte sur le sous-secteur du livre et sur les secteurs de la culture et du tourisme en général. « Mon souhait et celui de l’administration nationale en charge de la culture sont que le public béninois, élèves, étudiants, enseignants, fonctionnaires, cadres d’entreprises, amateurs et passionnés du livre, investissent les œuvres littéraires béninoises, se les approprient, dialoguent avec elles », a-t-il émis. Le rendez-vous est ainsi pris pour la 4ème édition en décembre prochain pour davantage d’engagements au service de la promotion du livre au Bénin.

Abdourhamane Touré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite